Quai municipal: Une vidéo pour réclamer une aide du gouvernement

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 23 Décembre 2016
Temps de lecture :

Le quai municipal de Port-Cartier.

La Chambre de commerce de Port-Cartier a produit une vidéo diffusée sur les médias sociaux pour réclamer une aide du gouvernement québécois à la réfection du quai municipal. Elle a été publiée un an jour pour jour après l’annonce de l’abandon du projet de FerroAtlantica, le 16 décembre.

La vidéo débute sur des images prises lors de l’annonce de la venue de FerroAtlantique, en présence du premier ministre Philippe Couillard, en juin 2014. «18 mois plus tard : Abandon du projet», peut-on ensuite y lire. «On était dans la joie à partir du mois de juin 2014 jusqu’au 16 décembre 2015. La population était 100% derrière ce projet-là et même les environnementalistes», affirme le président de la Corporation de développement économique de Port-Cartier, Michel Gignac.

1 500 pages de documents

On voit ensuite une image du commissaire industriel, Bernard Gauthier, placer sur une table les 1 500 pages d’études environnementales produites par la société espagnole pour son projet d’usine de silicium métal. Le retard dans l’émission de certification d’autorisation environnementale par le ministère de l’Environnement a été évoqué l’an dernier comme l’une des raisons ayant conduit FerroAtlantica à abandonner son projet.

«Nous avons été, dès le début de l’année, en demande face à notre gouvernement concernant les besoins de Port-Cartier pour son développement. Aujourd’hui, en tant que présidente de la Chambre de commerce, je demande au gouvernement d’être partenaire à la réalisation du projet du quai municipal de Port-Cartier», a mentionné Danielle Beaupré, présidente de la Chambre de commerce de Port-Cartier.

«Le quai de la Ville de Port-Cartier est un outil important de développement économique. Faire ce projet (de réfection) nous permettrait de consolider les entreprises actuelles et d’en attirer de nouvelles», a expliqué le commissaire industriel, Bernard Gauthier. L’usine de sciage Arbec est l’un des utilisateurs du quai. La nouvelle usine Bioénergie AE Côte-Nord vise les marchés d’exportation pour son biocarburant fait à partir de résidus forestiers et envisage d’utiliser le quai.

Travaux de 35 millions $

Le ministre des Affaires maritime, Jean D’Amour, a affirmé en mars dernier qu’il était conscient que les Portcartois avaient fait leur part en achetant le quai il y a 25 ans. Des travaux de réfection, l’ajout d’un débarcadère et l’allongement du quai sont nécessaires pour le rendre compétitif. Évalués à 35 millions $, la Ville de Port-Cartier ne peut assumer la facture de ces travaux. Une première phase de travaux de 20 millions $ est présentement en analyse pour recevoir une aide financière dans le cadre de la Stratégie maritime du gouvernement québécois. La mairesse Violaine Doyle et le ministre D’Amour souhaiterait une contribution du fédéral pour la deuxième phase de travaux.

Partager cet article