Port-Cartier soutient trois projets culturels

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 15 Décembre 2016
Temps de lecture :

Sonia Tremblay, présidente de l’Académie Les Joies de la danse, la chanteuse Jinny Bezeau, Jean-Marie Martin, président de la Société historique et patrimoniale de Port-Cartier et la conseillère municipale Carole Chevarie.

La Ville de Port-Cartier a soutenu financièrement le Centre d’interprétation de l’histoire de Port-Cartier, l’Académie Les Joies de la danse et la chanteuse Jinny Bezeau par le biais de son Fonds de développement culturel.

Un montant de 2 000$ a été accordé à la Société historique et patrimoniale de Port-Cartier pour l’achat de projecteurs multimédias. Ces équipements permettront de bonifier l’exposition permanente du Centre d’interprétation de l’histoire de Port-Cartier qui a été inauguré cet été. Des films et des documents d’archives concernant l’histoire de Shelter Bay et Port-Cartier pourront ainsi être projetés sur les murs de l’ancienne église baptiste.

L’Académie Les Joies de la danse reçoit une subvention de 2 000$ pour la mise sur pied d’un camp d’été spécialisé en danse et d’une classe de maître pour professeur. La formation sera offerte à des groupes ciblés d’élèves et aux professeurs de l’académie l’été prochain.

De son côté, la chanteuse Jinny Bezeau reçoit un montant de 1 000$ pour l’aider dans l’enregistrement de son album «Ma voix». Ce premier album est composé entièrement de titres originaux. Ces projets culturels «sont rassembleurs et visent à améliorer et à mettre en valeur la qualité de l’offre culturelle locale, ce qui profitera à l’ensemble de la population», a mentionné le régisseur culturel de la municipalité, Stéphan Harvey.

Depuis son implantation en 2007, le fonds a contribué à la réalisation de plus de 35 projets culturels.

Partager cet article