Mine Arnaud: «On ne lâchera pas» dit le patron d’Investissement Québec

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 23 novembre 2016
Temps de lecture :

Le grand patron d’Investissement Québec, principal propriétaire de Mine Arnaud, a tenu à rassurer la communauté d’affaires de Sept-Îles, lors de son passage devant la Chambre de commerce, jeudi. Pierre Gabriel Côté a affirmé que son équipe «ne lâchera pas» pour identifier un troisième partenaire «opérateur» pour démarrer le projet minier d’apatite, estimé à 768 millions $.

«On a mis beaucoup de miel sur ce projet-là», a-t-il lancé devant quelque 130 membres de la Chambre de commerce. «Il y a des choses que je peux vous dire, d’autres que je ne peux pas, mais on a de l’intérêt. (…) On a des abeilles qui tournent autour», a poursuivi M. Côté. Investissement Québec, avec le retour de son seul partenaire Yara International ASA, recherche toujours un opérateur pour lancer Mine Arnaud.

«L’année charnière a été 2016 parce que tout aurait pu être remis en question», a-t-il soulevé, rappelant la décision de Yara de ne plus investir à l’automne 2015. «On a donné de l’attrait à ce projet-là pour arriver à trouver un partenaire opérateur et que le projet puisse finalement prendre forme». La recherche d’acheteurs se poursuit aussi en parallèle pour trouver preneur pour les 1,3 million de tonnes anticipées de production.

Cet automne, la Chambre de commerce est sortie publiquement pour dénoncer le laxisme d’Investissement Québec dans le dossier de Mine Arnaud, en lui reprochant aussi de ne pas communiquer assez avec elle.  «Je serais impatient moi aussi, a réagi M. Côté. Je le comprends très, très bien. Vous avez une région qui passe à travers un creux minier majeur et il y a un projet qui est là, qui attend».

M. Côté a rappelé que son équipe travaillait «comme des hommes en affaires» et que l’effort se fait souvent en coulisse. «On joue notre rôle de communiquer, de leur dire ce qui se passe. Il y a des choses qu’on ne peut pas dire, mais finalement il faut maintenir l’espoir.» Le grand patron d’Investissement Québec se dit confiant pour la suite, soulignant que «le marché des fertilisants est en croissance.»

Initiative manufacturière

Pierre Gabriel Côté s’est arrêté à Sept-Îles dans le cadre de sa tournée «Propulser le manufacturier innovant». Une rencontre avec des entrepreneurs du domaine s’est déroulée en avant-midi jeudi pour mettre de l’avant le soutien offert par les partenaires de l’Initiative manufacturière d’Investissement Québec qui vise à favoriser les innovations structurantes au sein des entreprises.

 

Partager cet article