Souper aux saveurs du terroir nord-côtier: Le Centre d’action bénévole récolte 7 500$

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 03 octobre 2016
Temps de lecture :

Environ 160 personnes ont assisté au 6e Souper aux saveurs du terroir nord-côtier, samedi à Port-Cartier.

Le 6e Souper aux saveurs du terroir nord-côtier a connu une fois de plus une édition record, samedi au gymnase de l’école Mère-d’Youville, à tel point qu’il s’en est fallu de peu pour ne pas manquer de vaisselle! La seule activité de financement de l’organisme a permis d’amasser 7 500$.

L’organisation a vendu 164 billets pour ce souper terre et mer aux saveurs du terroir concocté par le chef du restaurant la Galouïne de Tadoussac, Martin Brisson. De plus en plus populaire, le Centre d’action bénévole a vendu autant de billets que de couverts disponibles.

«On a vendu 164 billets et on avait 160 couverts. Bien sûr, ce n’est pas tout le monde qui a pu venir au souper, mais à la fin de la soirée, on commençait à manquer de vaisselle», a lancé la directrice générale du CAB, Laurencia Bond. «On est très content. Il y a des habitués qui viennent d’année en année, mais chaque fois, ils amènent des amis», continue-t-elle pour expliquer le succès de l’événement.

C’est le chef du restaurant la Galouïne de Tadoussac, Martin Brisson, qui a concocté le menu.

C’est le chef du restaurant la Galouïne de Tadoussac, Martin Brisson, qui a concocté le menu.

Plus de couverts l’an prochain

Étant donné la popularité du souper-bénéfice, le Centre d’action bénévole achètera plus d’équipements afin d’atteindre une capacité de 185 couverts. «Mais si on atteint ce chiffre-là, on ne pourra pas en faire plus. On plafonne. Il n’y pas plus de places dans notre salle», a mentionné Mme Bond.

En plus de la vente des billets, la vente de bouteilles de vin et le tirage d’un panier de pâtes ont permis au Centre d’action bénévole de récolter 7 500$. Un montant bienvenu puisqu’il s’agit de la seule activité de financement de l’organisme. Celui-ci offre de nombreux services à la population, dont le transport adapté, la popote roulante, le centre de jour pour personne âgée et pour déficience intellectuelle, le service de dépannage alimentaire et la guignolée de Noël.

Pour marquer son 35e anniversaire, l’organisme a changé de nom et de logo, passant du Centre de bénévolat au Centre d’action bénévole de Port-Cartier. Une présentation des principales activités des cinq dernières années a aussi été montrée aux convives.

Pour la première fois depuis le début de cette activité de financement, le chef invité n’était pas de Port-Cartier. Une décision qui entre dans la mission de l’événement d’offrir une vitrine au terroir de la Côte-Nord. «On veut offrir des produits qui viennent de tout le territoire nord-côtier que ce soit Port-Cartier, la Haute-Côte-Nord ou la Basse-Côte-Nord. On est régional au niveau de nos produits, donc nous sommes aussi régional pour le choix des chefs», a mentionné Laurencia Bond.

Partager cet article