Port-Cartier: Groupe Rémabec reçoit un prix pour avoir accommodé une employée greffée

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 25 mai 2016
Temps de lecture :

Le président du Groupe Rémabec, Réjean Paré, et le directeur régional de la division manufacturière du Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord, Éric Lebreux, entourent Micheline Boucher.

Arbec, Usine Port-Cartier du Groupe Rémabec a reçu le Prix Humanitaire – Don de vie pour avoir maintenu à l’emploi l’une de ses employés avant, pendant et après sa greffe de rein. Le prix de la Fondation canadienne du rein vise à reconnaître l’appui des entreprises envers leurs employés greffés.

Micheline Boucher est à l’emploi de l’usine de Port-Cartier depuis 1996. Elle a dû subir d’importants traitements en 2014 pour pallier à une défaillance de ses reins. Mme Boucher a bénéficié d’une greffe en 2009. Initié en 2006, ce prix de la Fondation canadienne du rein a pour but de «reconnaître l’appui considérable des entreprises envers leur employé, afin que la greffe ou encore le don de rein puisse se faire dans des conditions optimales».

Le Groupe Rémabec a respecté les conditions pour recevoir le prix, soit le versement du salaire complet, l’accès à des horaires flexibles, à du soutien psychologique, l’allégement ou la modification des tâches de l’employé concerné et un emploi conservé.

«Nous sommes fiers de recevoir ce prix, mais nous sommes surtout très heureux que Micheline ait traversé cette épreuve avec succès (…) C’est pour nous un plaisir de pouvoir aider nos employés qui font face à ce genre de situation, car pour nous, notre plus grande force, c’est notre capital humain», a mentionné le président et chef des opérations du Groupe Rémabec, Réjean Paré.

Partager cet article