Arbec discutera de bioénergie à un forum sur l’innovation

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 18 mai 2016
Temps de lecture :

Il sera question de bioénergie et du projet de biocarburant qui est en cours de développement à l’usine Arbec de Port-Cartier lors d’un forum, l’automne prochain à Rivière-du-Loup, sur les innovations qui ont cours dans l’industrie forestière québécoise.

Serge Mercier, vice-président finance et développement des affaires chez Produits forestiers Arbec, a été nommé par le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, pour présider un comité de travail sur la bioénergie dans l’industrie du bois. Il s’agit d’un des cinq chantiers qui seront étudiés en vue du Forum Innovation Bois qui se tiendra le 31 octobre prochain à Rivière-du-Loup.

L’industrie forestière québécoise est en décroissance depuis quelques années au Québec et les entreprises doivent innover pour survivre. Le ministre Laurent Lessard a annoncé en mars la tenue du Forum Innovation Bois lors du Congrès de Montréal sur le bois.

«L’année 2016 en est une de transition pour l’industrie forestière, il est primordial de se tourner vers l’innovation pour assurer la relance de la filière forestière, pour le développement du Québec et pour l’avenir de plusieurs collectivités en région», a affirmé le ministre. «Le Québec se doit d’assumer pleinement son rôle de leader en innovation (…) C’est en innovant, ensemble, que nous pourrons assurer l’émergence d’une nouvelle industrie des produits forestiers au Québec, parce que nous y croyons fermement, pour nos entreprises, nos travailleurs et nos communautés», a continué M. Lessard.

Cinq chantiers

Pour préparer ce forum, Laurent Lessard a nommé, le 3 mai, des acteurs de l’industrie pour présider cinq chantiers préalables. Appeler à présider le chantier sur la bioénergie, Serge Mercier, de Produits forestiers Arbec aura la «responsabilité de déterminer les avenues de développement et de valorisation des sous-produits du bois de l’entreprise dans le secteur énergétique».

Le Groupe Rémabec, propriétaire de l’usine de sciage de Port-Cartier, détient 50% de Produits forestiers Arbec depuis que la famille Saputo a cédé en 2014 sa participation dans certaines usines, dont celle de Port-Cartier. Selon le porte-parole du Groupe Rémabec, Pierre-Olivier Lussier, Serge Mercier «est beaucoup impliqué dans notre dossier de biocarburant».

Rémabec mire un investissement de 100 millions $ à ces installations portcartoises pour la construction d’une usine de production de biocarburant, soit de l’huile pyrolytique, produit avec des résidus forestiers. En mars, le président et chef de la direction chez ArcelorMittal, Pierre Lapointe, a affirmé qu’un projet pilote ayant eu cours à l’usine de bouletage avec ce carburant s’est avéré «fonctionnel et acceptable». À terme, la minière souhaite que son usine soit alimentée de 20 à 25% en huile pyrolytique, une source d’énergie «complémentaire» au gaz naturel.

Partager cet article