Déraillement de 14 wagons sur le chemin de fer QNS&L

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 11 mai 2016
Temps de lecture :

Le déraillement n’a pas causé d’impact à l’environnement et n’a pas fait de blessé.

Les opérations ferroviaires de la minière Rio Tinto IOC sont suspendues, alors que 14 wagons d’une locomotive de QNS&L ont déraillé cet après-midi au mille 37. Une équipe de l’entreprise s’est rendue sur place pour remettre les wagons sur les rails. L’incident a été causé par un bris de rail, selon le BST.

Ce sont 14 wagons tirés par une locomotive de QNS&L en provenance de Schefferville qui ont déraillé en après-midi, mercredi. L’opérateur de la locomotive n’a pas été blessé. L’incident n’a causé «aucun impact à l’environnement», a indiqué la porte-parole de Rio Tinto, Claudine Gagnon.

Une équipe de la minière a été dépêchée sur place pour remettre les wagons en place. Une enquête interne se penchera sur la ou les causes du déraillement, continue Mme Gagnon. Le Bureau de la sécurité des transports (BST) a cependant indiqué que le déraillement avait été causé par un bris de rail. «Les opérations sont suspendues jusqu’à nouvel ordre», a mentionné la porte-parole.

L’entreprise est en contact avec les autorités compétentes des gouvernements fédéral et provincial. Le BST a confirmé qu’il n’enverrait pas d’équipe sur le lieu du déraillement et qu’il n’y a pas de matières dangereuses.

Transport ferroviaire Tshiuetin a mentionné dans un mémo que le train de passager qui s’en allait en direction de Sept-Îles a rebroussé chemin vers Schefferville.

Avec Fanny Lévesque

Partager cet article