Innucadie: Une rencontre réussie entre deux cultures

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 18 août 2014
Temps de lecture :

Sous la présidence d’honneur de Joséphine Bacon et Bernard Landry, la 9e édition du Festival du conte et de la légende de l’Innucadie a pris fin le 17 août. Sans fracasser de record de participation, la population locale et les visiteurs ont apprécié la programmation proposée lors de cet événement rassembleur qui met l’emphase sur la transmission de la culture par voie orale.

Très satisfait du déroulement du festival, le coordonnateur culturel de la municipalité, Guillaume Hubermont trace un bilan plus que positif des festivités. «J’en trace un bilan extraordinaire. La participation est bonne. Il y a eu plus de gens que l’an dernier. Notre programmation a rejoint beaucoup de gens. La magie a définitivement opéré au cours de ces cinq jours. Les gens ont apprécié la qualité des artistes présents», affirme-t-il.

Étant donné la taille de la municipalité, la plupart des activités proposées se déroulent dans un cadre plus intimiste. Un élément qui permet aux visiteurs d’avoir un contact plus direct avec les artistes et qui semble fort apprécié.

La présence de conteurs tels que Simon Gauthier et Nadine Walsh ayant su attirer l’attention des festivaliers. La soirée de projection du film documentaire «Québekoisie» figure également parmi les activités les plus courues du festival.

L'Innucadie a été couronné de succès par ses organisateurs.

L’Innucadie a été couronné de succès par ses organisateurs.

Fidèle à ses habitudes, le festival a engendré de nombreux échanges constructifs entre les allochtones et autochtones. Encore une fois, les cercles de parole avec les aînés innus ont su susciter beaucoup d’intérêts auprès des visiteurs et de la population locale.

«Le but de l’événement est de permettre la rencontre entre les blancs et les Innus. Ce n’est pas toujours une chose facile. Il faut parfois forcer la rencontre, mais ça fonctionne bien. C’est un beau moyen de se connaître. On arrive très bien à transmettre la culture et les savoirs traditionnels», ajoute M. Hubermont.

L’an prochain, le comité organisateur célèbrera son 10e anniversaire. «On entend faire ça en grand. On est déjà en contact avec des gens de renom, mais je ne peux rien vous dévoiler pour l’instant. Quelques éléments seront dévoilés au cours des prochains mois», lance-t-il.

Photo du CENTRE: Bernard Landry (3e à gauche) et Joséphine Bacon (4e à gauche) ont pris beaucoup de plaisir à agir comme porte-parole de ce grand rassemblement. Ils sont ici accompagnés de Caroline Malec et René Boudreault (couple innucadien porteur du bâton de parole), Francis Malec (président festival), Jacques Lachance (dir. artistique) et Patrick Courtois (conteur de Mashteuiatsh).

(Photos : Michel Goulet)

Partager cet article