Exclusif: La mine Scully pourrait bientôt changer de propriétaires

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 22 juillet 2014
Temps de lecture :

La mine Scully au Labrador pourrait bientôt changer de mains, selon ce qu’a appris Le Nord-Côtier. Cliffs Natural Resources entretient à l’heure actuelle «un dialogue constructif» avec MFC Industrial, une société d’investissements, qui possède déjà des intérêts dans le fonds minier de Scully.

Malgré que rien n’est encore officiel, le géant américain confirme être «très avancé» dans le processus visant «la possibilité pour MFC d’acquérir la mine Scully et éventuellement l’opérer», affirme la porte-parole de la minière, Arlène Beaudin. La transaction impliquerait uniquement les infrastructures de Wabush, et possiblement une portion du chemin de fer dans le secteur.

Si MFC choisit d’exploiter la mine, le minerai de fer extrait transigerait vers Sept-Îles «Il [MFC] deviendrait un client de notre division Pointe-Noire», ajoute Mme Beaudin. Selon Cliffs, le nouvel acquéreur aurait l’intention d’investir «des centaines de millions de dollars pour que la viabilité financière de Scully s’améliore.»

Les activités de la mine Scully ont été suspendues en février. La décision de la société s’était traduite par la perte de 400 emplois à Wabush. «Cliffs n’avait pas l’intention de redémarrer la mine, alors c’est une excellente nouvelle pour toute la communauté et les travailleurs», soutient Mme Beaudin.

Cliffs explique toutefois que MFC aura «besoin de la collaboration de toutes les parties prenantes, dont le syndicat et le gouvernement» si elle veut faire progresser ses visées. Les détails et le montant de la transaction ne sont pas pour l’instant rendus publics. La mine Scully produisait environ 4 millions de tonnes de minerai avant que ses activités soient interrompues.

(Photo : courtoisie – Cliffs Natural Resources)

Partager cet article