Claire Barriault : Souligner l’arrivée du printemps par l’art

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 14 mai 2014
Temps de lecture :

Passionnée d’horticulture et de peinture, Claire Barriault combine deux passions lors d’une exposition, présentée à la salle l’Aquilon de la Bibliothèque Louis-Ange-Santerre de Sept-Îles jusqu’au 6 juin. Pour l’occasion, l’artiste-peintre invite le public à admirer 18 œuvres peintes à l’acrylique mettant à l’honneur différents types de fleurs.

Dès ses débuts, à titre d’artiste-peintre, Claire Barriault s’est intéressée aux fleurs. Un intérêt qui a pris plus de place dans son travail artistique au cours des dernières années. «Quand j’ai commencé la peinture en 1999, j’en faisais un peu, mais je faisais surtout de l’art animalier. Je me suis ensuite tournée vers les portraits d’enfants. Depuis trois à quatre ans, je peins surtout des fleurs et des natures mortes», souligne-t-elle.

Dans les toiles peintes par l’artiste nord-côtière, on retrouve plusieurs styles de fleurs, dont des pavots, des lys, des marguerites, des pivoines et des dahlias. Des végétaux colorés que l’on peut cultiver dans un jardin résidentiel. «J’aime l’horticulture. Je prends beaucoup de photos de fleurs, confie-t-elle. «J’aime les fleurs qui ont plusieurs pétales.»

Animée par un souci de précision, Claire Barriault prend beaucoup de plaisir à représenter fidèlement tous les détails d’une fleur. De plus, elle utilise plusieurs variétés de couleur. Un fait qui n’est pas intentionnel, mais qui attire l’attention du public dès son entrée dans la salle d’exposition «Ce n’était pas un critère. Je travaille souvent avec les rouges, les orangés et les blancs. Comme les visiteurs le constateront, il m’arrive également d’opter pour d’autres couleurs», lance-t-elle.

Établie à Sept-Îles depuis moins de deux ans, l’artiste entend profiter pleinement de l’été pour s’installer dans sa ville d’adoption où elle a fait l’achat d’une maison, il y a un an. En 2015, elle envisage cependant de reprendre la route et de participer à quelques symposiums de peinture. Elle se dit très heureuse de l’opportunité qui lui a été offerte par l’équipe de la Bibliothèque Louis-Ange-Santerre de présenter son travail artistique au public.

(Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article