Carolyne Jomphe et Voyages CoSte: Le début d’un partenariat fructueux

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 14 mai 2014
Temps de lecture :

En avril, Carolyne Jomphe a effectué une tournée de quinze spectacles en France durant laquelle elle était accompagnée de ses musiciens, mais aussi de la directrice des ventes de la Coopérative de solidarité en tourisme équitable Voyages CoSte, Nicole Caron. Un concept innovateur qui jumelait la musique à la promotion touristique et qui a provoqué de l’intérêt à l’endroit de la Côte-Nord.

Pour la chanteuse, ce partenariat avec Voyages CoSte représente une continuité de ce qu’elle faisait déjà lorsqu’elle était sur scène. «Je vendais déjà la Côte-Nord dans mes chansons et en spectacle sans la vendre directement. J’ai toujours vanté les paysages et les gens de la Côte-Nord. Pour moi, ce partenariat allait de soi. (….) J’ai senti que les gens voulaient venir dans la région. Il y a toujours le facteur vacance et argent à prendre en considération. En France, l’économie se porte plus ou moins bien», soutient-elle.

«Quand on leur montre les glaciers, les baleines, la motoneige, les monolithes, ils sont fascinés. Ils veulent venir ici pour voir de nouvelles choses. Le tourisme d’aventure les rejoint beaucoup. C’est une première expérience. Il faut poursuivre», lance Carolyne Jomphe. «L’équipe de Voyages CoSte était réaliste et conscient de la situation économique. On a semé de l’intérêt. À plus long terme, je crois que nous pourrons vraiment attirer des gens dans la région. Une trentaine de personnes ont déjà manifesté de l’intérêt.»

Une bonne réception
Lors de sa tournée en France, Carolyne Jomphe en a profité pour présenter les chansons de son plus récent disque «L’histoire d’une femme». «La réception de l’album est bonne. Il était attendu par mes fans. Le nouveau spectacle est grandement apprécié. Les gens apprécient l’authenticité, la maturité et l’évolution. C’est un album plus personnel», soulève-t-elle.

L’auteure-compositrice-interprète croit fermement qu’il est plus facile de rejoindre des gens lorsqu’on raconte des choses plus personnelles. «La chanson «Lettre à mes enfants» rejoint beaucoup de gens. Ils se retrouvent dans mes chansons. Les chansons plus humoristiques suscitent bien des rires», constate-t-elle. «Dans mes chansons, je n’essaie pas de faire la morale. Je veux simplement que les gens prennent conscience de ce qui se passe autour d’eux et qu’ils évoluent vers le mieux. Je suis convaincue que la beauté de vieillir est la prise de conscience qui en découle.»

Au moment de la rédaction de ce texte, Carolyne Jomphe figurait parmi les finalistes du Gala des Grands Prix du Tourisme québécois dans la catégorie «Personnalité touristique». Les résultats devaient être dévoilés mardi. Une distinction que l’artiste espère sincèrement remporter puisque ceci permettra à la région de rayonner dans l’ensemble du Québec, en plus d’offrir une belle visibilité à la Coopérative de solidarité en tourisme équitable, dont les bureaux sont situés à Rivière-au-Tonnerre.

(Photo: courtoisie)

Partager cet article