Une deuxième campagne pour Option nationale

Par 12:00 AM - 17 mars 2014
Temps de lecture :

Le chef d’Option nationale, Sol Zanetti, était de passage pour la première fois à Sept-Îles, le 14 mars. Il a présenté son candidat, Yan Rivard, et a échangé sur l’avenir du Québec avec les citoyens et les militants de son parti.

Yan Rivard est candidat pour Option nationale dans Duplessis. L’agent de migration pour Place aux jeunes en région en est à sa seconde campagne électorale pour ce parti. D’ici le 7 avril, il se donne comme mandat de mieux faire connaître Option nationale. «Quand on prend le temps s’arrêter et de discuter avec les gens, ils comprennent un peu notre vision et notre point de vue et souvent, ils acquiescent à plusieurs des points qu’on peut leur apporter», a-t-il indiqué.

Le candidat souhaite aborder les ressources naturelles, la gratuité scolaire et les relations avec les premières nations. «On voudrait avoir une plus grande chance de pouvoir partager avec eux, discuter côté territoire aussi. On voit que c’est beaucoup fermé, qu’il y a beaucoup de tensions ici, en région», a affirmé Yan Rivard.

La présence péquiste dans Duplessis depuis la fin des années 70 ne fait pas craindre le candidat, qui est d’avis que différentes avenues sont possibles pour cette élection provinciale. «On sait jamais ce qui peut arriver, on a vu ce qui s’est passé aux dernières élections fédérales, avec le NPD. C’est quelque chose que l’on pourrait connaître aussi, éventuellement, au provincial», a-t-il souligné.

Diversifier l’économie
En cette période qu’il qualifie d’incertaine, l’employabilité est à un enjeu majeur pour M. Rivard. «Comment on pourrait faire pour varier un peu le côté économique de la Ville. Soit aller du côté du tourisme, ou du culturel que l’on n’a pas à ce point-là développé dans la région», a-t-il expliqué. Il souhaite identifier des pistes de solutions pour que la région ne soit pas uniquement dépendante du milieu minier. Quant à Mine Arnaud, Yan Rivard se positionne comme étant pour le projet, mais contre sous sa forme actuelle.

Première visite
Le chef d’Option nationale Sol Zanetti était de passage pour une première fois dans la région, vendredi, pour rencontrer la population lors d’un 5 à 7. «La visite aussi conviviale d’un chef de parti n’est pas chose commune et je suis très reconnaissant envers Sol Zanetti pour sa disponibilité pour notre région qui est plutôt éloignée», a mentionné le candidat.

Il se dit mieux préparé et plus entouré que lors de la précédente campagne. Yan Rivard compte faire de l’affichage, mais il entend miser beaucoup sur les réseaux sociaux pour faire passer son message, une plateforme qui représente bien, selon lui, «le jeune parti» qu’est Option nationale.

De passage dans Duplessis, le chef d’Option nationale, Sol Zanetti, a remis une affiche symbolique à son candidat, Yan Rivard. On y voit Pierre Bourgault en 1966 avec son parti, Rassemblement pour l’indépendance nationale. (Photo : courtoisie)

Partager cet article