Les Monologues du vagin: Quinze femmes montent sur scène pour prendre la parole

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 13 février 2014
Temps de lecture :

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes, le Centre Femmes aux 4 vents invite la population à assister à une représentation de la pièce «Les Monologues du vagin», le 8 mars à 19h30 au Centre des congrès de Sept-Îles. Pour l’occasion, quinze femmes de tous âges monteront sur scène pour exprimer un point de vue sur des sujets reliés à la condition féminine.

Pour l’écriture des Monologues du vagin, Eve Ensler s’est entretenue avec plus de 200 femmes à travers le monde entier. L’auteure s’est intéressée au bonheur d’être femme, à la joie d’être amante et à la fierté d’être mère. Elle s’exprime aussi sur toutes les formes de violence infligées au corps des femmes. Une production qui saura faire rire et réfléchir, en plus de contribuer à briser certains tabous.

«C’est une production qui parle de la femme dans toute son entité. C’est aussi une façon de faire de l’éducation populaire sur les joies d’être une femme. On s’attarde autant à des sujets drôles qu’à des sujets plus sérieux. C’est donc une pièce qui fait rire autant qu’elle peut faire réfléchir», a précisé Monique Brazeau du Centre Femmes aux 4 vents.

Plusieurs partenaires
En plus du Centre Femmes aux 4 vents, plusieurs partenaires ont accepté de collaborer à la présentation de cette production soit la Pointe du jour – Calacs, À la Source, le Conseil central Côte-Nord de la CSN et l’Association des retraités de l’enseignement du Québec (l’AREQ). Ce sont tous des organismes offrant des services aux femmes qui sont actifs dans la lutte pour l’élimination de la violence faite aux femmes.

Les billets sont en vente au coût de 15$ dans les bureaux du Centre Femmes aux 4 Vents, situés au 2e étage du 652 avenue De Quen (MOCSI) ou auprès de l’un ou l’autre des groupes collaborateurs ainsi qu’au Centre des congrès de Sept-Îles. Ceci comprenant l’offre d’une consommation au choix servie sur place.

(Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article