Le pavillon universitaire Alouette prêt en 2014

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 20 août 2013
Temps de lecture :

Aluminerie Alouette tient promesse et allonge les 10 millions $ garantis en octobre 2011 pour la construction d’un pavillon universitaire, qui sera intégré aux installations du Cégep de Sept-Îles. Mardi, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne a procédé à la première pelletée de terre officielle en compagnie d’autres dignitaires venus sceller la concrétisation du projet espéré depuis plusieurs années.

Québec a donné hier le coup d’envoi aux travaux de construction du nouveau bâtiment, qui devrait être livré à l’automne 2014. Aluminerie Alouette, qui a conclu une entente avec le gouvernement québécois pour l’obtention d’un bloc énergétique de 500 mégawatts pour la réalisation de la phase 3, avait déjà pris l’engagement d’investir 10 millions $ dans l’aménagement du pavillon, qui portera le nom de l’aluminerie. Le financement de la construction sera d’ailleurs entièrement assumé par l’entreprise.

«Le pavillon universitaire Alouette aura un effet structurant pour la Côte-Nord en plus de garantir une meilleure accessibilité aux études pour les gens d’ici», a fait savoir le président et chef de la direction d’Aluminerie Alouette, André Martel, qui y voit là un legs pour toute la collectivité. «Nous sommes très fiers d’investir dans l’éducation de cette façon, ce qui confirme une fois de plus notre engagement envers la relève et le développement de ses compétences», a-t-il ajouté.

D’une superficie de 2 700 mètres carrés répartis sur trois niveaux, le pavillon pourra accueillir jusqu’à 400 étudiants. L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), qui offre des services universitaires à Sept-Îles depuis 40 ans, dispensera les cours proposés. Classes, laboratoires, bureaux et salles de visioconférences seront notamment aménagés dans le bâtiment.

Concertation
Pour les intervenants impliqués, l’aboutissement du projet découle en partie de la concertation entre les partenaires. «Je suis heureux de la concrétisation de ce projet, développé autour des pôles régionaux et des attentes du milieu. Il bénéficiera aux étudiants de la région tout en contribuant au développement socio-économique de Sept-Îles», a exprimé Pierre Duchesne.

Les propos du ministre ont aussi fait écho à ceux du directeur général du collège, Donald Bherer, dont l’établissement a fourni des efforts dès le début. «Ce projet propose un modèle innovateur de développement de l’enseignement supérieur en région et les ressources sur lesquelles il s’appuie sauront très certainement apporter une contribution significative aux orientations gouvernementales concernant le Nord-du-Québec», a-t-il soulevé.

Québec a aussi réservé une somme d’un million $ pour l’acquisition d’équipements et matériels qui viendront bonifier le projet dans son plan d’investissements 2013-2023.

Image : courtoisie – Aluminerie Alouette

Partager cet article