La station de ski Gallix recevra 325 000$ par année pendant trois ans

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 15 août 2013
Temps de lecture :

La Station récréotouristique Gallix recevra 325 000$ par année pour les trois prochaines années afin de contribuer à son financement. Les villes utilisatrices ont voulu aller encore plus loin en effaçant le déficit au 31 juin 2012 et en payant des équipements essentiels à la relance de la station.

Les municipalités de Sept-Îles et Port-Cartier contribuent à la hauteur de 300 000$ annuellement. Sept-Îles paiera 80% de cette somme, soit 240 000$, le reste étant à la charge de Port-Cartier. Quant à la MRC de Sept-Rivières, elle versera 25 000$ par année. Aussi, les deux villes ont choisi d’éponger le déficit de l’année 2012, qui est de l’ordre de 90 552$.

De plus, elles injecteront des sommes supplémentaires importantes. Un octroi de 250 000$ servira à acheter une dameuse et un autre investissement de 75 000$ permettra la mise à niveau et l’inspection du télésiège. Le tarif pour les membres augmentera de 10%, mais ils auront un retour sur l’investissement car le ski de soirée, la glissade sur tube et la raquette seront accessibles en tout temps, promet la présidente du conseil d’administration de la station, Charlotte Audet. «Le service à la clientèle sera une priorité», dit fièrement la présidente. Les cartes de saison seront en vente à compter du mois d’octobre.»

Rappelons qu’en mars dernier, l’ancien conseil d’administration, dont le président André Therrien en poste depuis 15 ans, choisissait de démissionner avec six autres conseillers. À l’époque, la MRC a remis aux membres du C.A. un questionnaire comprenant 14 questions afin de chercher à comprendre d’où venait le problème des déficits récurrents des récentes années.

Le maire de Sept-Îles, Serge Lévesque, avait alors clairement indiqué qu’il ne faisait plus confiance au conseil en place. Depuis, un nouveau C.A. a été formé et Charlotte Audet a été élue présidente. Après cette élection, la MRC de Sept-Rivières et la Ville de Sept-Îles ont démontré une ouverture d’esprit et ont dialogué avec le nouveau C.A. De plus, Mme Audet a profité de l’occasion pour présenter le nouveau directeur de la station, Patrice Arseneault.

Photo : Denis Miousse, conseiller à la Ville de Sept-Îles, la mairesse de Port-Cartier, Laurence Méthot, le préfet de la MRC et maire de Sept-Îles, Serge Lévesque, la présidente du C.A de la Station récréotouristique Gallix, Charlotte Audet, le nouveau directeur de la station, Patrice Arseneault, le conseiller à la Ville de Sept-Îles, Jean Masse, et Martial Lévesque, membre du C.A. de la station, ont entériné le protocole de financement de la station récréotouristique Gallix.

Partager cet article