Keith Kouna: Le refus du compromis

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 12 juillet 2013
Temps de lecture :

Dans le cadre du réseau d’été du Regroupement des organisateurs de spectacle de l’est du Québec (ROSEQ), l’auteur-compositeur-interprète Keith Kouna effectuera un arrêt au Café-théâtre Graffiti, le 12 juillet à 20h30 pour présenter un répertoire musical se situant à mi-chemin entre la chanson traditionnelle et le rock.

Après avoir été la voix du groupe punk rock québécois Les Goules, de 2001 à 2007, Keith Kouna n’a pas pris de temps à se laisser convaincre par une carrière en solo puisque l’année suivante, il a procédé au lancement de son premier disque, Les années monsieur. Il faut dire qu’il y songeait depuis fort longtemps, mais qu’il attendait le moment le plus opportun pour emprunter un tel parcours.

En septembre 2012, Keith Kouna a lancé son deuxième album, Du plaisir et des bombes, sur lequel on retrouve les chansons Pas de panique et Tic Tac qui ont toutes les deux obtenu une forte rotation à la radio. «Dans mes deux disques, il y a un mélange de trucs plus rock et plus doux. Certaines chansons du premier n’ayant pas été composées dans l’optique d’un groupe», a-t-il précisé.

«Mon deuxième album est un bel exercice de style. Pour Pas de panique, je me suis amusé à faire une parodie des chansons plus commerciales, lance-t-il. Dès le début, je voulais que cet album sonne pop et que les pièces soient courtes. Je voulais que le parterre bouge. Très tôt dans l’écriture de ce disque, j’en ai vu sa ligne directrice. Rapidement, son titre s’est aussi confirmé.»

Empruntant une démarche artistique plutôt spontanée, Keith Kouna s’inspire souvent de la mélodie d’une chanson pour en écrire son texte. «Je ne me mets pas de barrière. Je laisse les chansons sortir comme elles sortent. Si une pièce appelle davantage à l’introversion, j’y vais. Je ne me soucie pas du contraste que ça peut créer sur l’album, affirme-t-il. Pour moi, l’important est que ça donne une bonne chanson. Si je les aime, ça me convient.»

De l’énergie à revendre
Partout où il passe, Keith Kouna ne laisse personne différent. Celui-ci est reconnu comme un artiste fort dynamique sur scène. «C’est un spectacle très énergique. Il y a beaucoup de poésie et une belle théâtralité, soutient-il. Je serai accompagné de quatre musiciens et je présenterai des chansons de mes deux albums solos ainsi que certaines du groupe Les Goules. C’est rare que je passe dans votre région. Il vous faut absolument voir le show avant que je coûte trop cher!» De tels propos étant la preuve concrète de son excellent sens de l’autodérision. Un ingrédient que l’on retrouve sur plusieurs de ses chansons.

(Photo: courtoisie)

Partager cet article