Qw4RTZ : Donner une nouvelle couleur à l’a capella

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 11 juillet 2013
Temps de lecture :

Assez unique dans le paysage musical québécois, le quatuor Qw4RTZ s’amène au Café-théâtre Graffiti de Port-Cartier, le 11 juillet à 20h30 pour présenter un spectacle mis en scène par Serge Postigo mettant à l’honneur l’a capella. Avec l’aide de leur voix uniquement, les quatre membres interprèteront sur scène de manière assez humoristique des succès d’hier à aujourd’hui ainsi que quelques chansons inédites.

Trois des quatre membres de Qw4RTZ soit Louis Alexandre Beauchemin, François Pothier Bouchard et David Gélinas se sont connus à l’enfance au sein des petits chanteurs de Trois-Rivières. Malgré une perte de contact à l’adolescence, ils ont renoué il y a quelques années pour constater qu’ils étaient toujours animés par l’envie de chanter. Très rapidement, ils ont senti tout le potentiel d’une formation a capella et ils ont invité Xavier Roy à se joindre à eux.

Au cours des dernières années, le style a capella gagne en popularité puisqu’il s’est fait très visible dans plusieurs séries américaines et au cinéma. «C’est drôle de voir que l’a capella revient au goût du jour dans les films et les séries télé. C’est un style plus développé aux États-Unis que ça ne l’est ici. Par contre, nous on ajoute l’aspect mise en scène et le côté plus humoristique. En travaillant avec Serge Postigo, ça nous a permis d’amener cette formule à un autre niveau», a confié Louis Alexandre Beauchemin.

Selon lui, le choix d’un tel concept sur le plan musical s’accompagne de multiples possibilités même s’il ne s’agit pas là d’un style qui se prête bien au concept d’un disque. «Pour nous, l’a capella c’est un immense terrain de jeu. On se sent libre. On peut attaquer plusieurs styles, soutient-il. On a une formule axée sur le spectacle. La facture est actuelle. Nous n’utilisons aucune trame sonore. Nous faisons tous les sons avec notre bouche.»

«On écrit nos propres arrangements. On ne reprend pas les chansons de manière linéaire. D’une manière ou d’une autre, il serait impossible de le faire pour l’a capella, car ce style nous impose à regarder le squelette d’une chanson et à s’intéresser aux accords de base. Chaque soir, c’est comme si l’on joue dans un film. Le plaisir se renouvelle rapidement. De plus, nous sommes très complices sur scène et nous avons un réel plaisir à travailler ensemble», souligne-t-il.

Durant son spectacle, Qw4rtz présentera plusieurs medley comportant des chansons de plusieurs styles musicaux, dont Julie du groupe Les Colocs, Alors on danse du chanteur français Stromae et Fix you du groupe britannique Coldplay. À l’intérieur d’un numéro portant sur leur amour du karaoké, les quatre membres interprèteront des chansons francophones où la qualité du français à l’écrit peut parfois laisser à désirer.

(Photo: courtoisie)

Partager cet article