Lot non réclamé de 2 millions $ : Loto-Québec recherche toujours le gagnant

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 13 juin 2013
Temps de lecture :

Loto-Québec recherche depuis quelques jours, l’heureux propriétaire d’un billet gagnant de Québec 49, acheté à Sept-Îles, en juillet l’an dernier. Bien que la Société d’État et que les médias aient largement publicisé la combinaison chanceuse, peu de gens se sont manifestés depuis l’annonce. Le nouveau millionnaire dispose encore d’un peu plus d’un mois pour réclamer son prix.

Le tirage du 25 juillet 2012 de la loterie Québec 49, aurait fait un gagnant de 2 millions $, qui a acheté son billet à Sept-Îles. Impossible cependant de savoir dans quel commerce le client chanceux s’est porté acquéreur du billet. Loto-Québec conserve le point de vente confidentiel pour des raisons de sécurité, a-t-on fait savoir dans un communiqué.

«En ciblant Sept-Îles, ça ne laisse quand même qu’une trentaine de points de vente, sur plus de 8000 au Québec», a expliqué le directeur corporatif des relations de presse, Jean-Pierre Roy, qui confirme que la Société d’État n’a reçu que peu d’appels à la suite de la publication de l’avis de recherche.

Même son de cloche du côté des propriétaires de dépanneurs de Sept-Îles. «On n’a pas vraiment vu l’intérêt, a commenté Jacques Lafrance des dépanneurs 7 Jours. C’est un billet de l’an passé, il faut que les gens sortent leurs vieux billets, peut-être qu’en sortant leur linge d’été…», a-t-il ajouté à la blague.

Situation inhabituelle
D’ordinaire, 98% des lots importants sont réclamés à l’intérieur d’une période de quatre semaines. En octobre 2012, un lot gagnant de 8,2 millions $ à la Loto 649 n’a jamais été revendiqué. Le billet avait été tiré à Rivière-du-Loup. «Dans ce cas-là, étant donné l’importance du lot, nous avions reçu des centaines d’appels et de courriels», a indiqué M. Roy. Loto-Québec recherche également un gagnant d’un Lotto-Max, acheté à Mirabel en juillet 2012.

Pour éviter que ce genre de situation ne se reproduise, la Société d’État a mis en place une nouvelle procédure qui vise à informer systématique les acheteurs lorsqu’un lot d’un million $ et plus n’est pas réclamé, après un mois seulement, en communiquant le nom du produit, le lot attribué, la date du tirage et la région d’achat du billet.

Les montants laissés sans gagnants sont versés dans les fonds des lots non réclamés de la Société de la loterie interprovinciale et dans celui de Loto-Québec pour financer des tirages spéciaux. Les chanceux doivent se manifester dans l’année qui suit la date du tirage. Le billet tiré à Sept-Îles doit être validé avant le 25 juillet. La combinaison gagnante est le 11, 20, 28, 29, 33 et 39.

Un billet acheté à Sept-Îles en juillet 2012 pourrait bien faire un Septilien plus riche de 2 millions $. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article