Conseil de ville : Le conseiller Gervais Gagné s’emporte

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 11 juin 2013
Temps de lecture :

Le conseiller du district de Sainte-Marguerite, Gervais Gagné a maugréé sur cinq sujets différents, lors de la séance municipale de lundi soir. Il a même avoué sur sa page Facebook après l’événement «y être allé trop fort», un commentaire qu’il a par contre effacé par la suite.

Gervais Gagné s’est emporté une première fois lorsque le conseil a fait mention d’un premier appel d’offres pour la pose de pavage asphaltique sur différentes rues de la ville. Il a reproché au conseil de ne pas avoir procédé au pavage complet des rues des Campeurs et des Chalets, dans le secteur Clarke City.

Ces dernières seraient «les rues les plus finies de Sept-Îles», selon M. Gagné. Il a même déposé à la ville, sa facture de 1300$ du garagiste en guise de plainte. Ce dernier a dû faire réparer la suspension de sa voiture. Il a d’ailleurs invité les citoyens à poser le même geste. M. Gagné a même ironiquement souhaité que le maire de Sept-Îles, Serge Lévesque ne brise pas son beau pick-up dans ces deux rues.

De son côté, Serge Lévesque lui a répondu que le conseil s’était entendu pour 1 km de réparation et non pour un budget de 600 000$. Le premier magistrat a rappelé à M. Gagné qu’il avait lui-même voté pour cette entente. D’ailleurs, malgré sa sortie M. Gagné en voté en faveur de l’appel d’offres.

Un mot sur tout
Les conseillers ont aussi voté un budget de 600 000$ pour la relocalisation de vingt-huit résidences dans le secteur Ste-Famille. M. Gervais a parlé d’un dossier «qui était sans fonds». M. Lévesque lui a rappelé que c’était un montant déjà prévu.

Le comité de circulation y est allé de l’adoption de nouvelles signalisations un peu partout dans la ville. M. Gervais a profité de l’occasion pour mentionner qu’il souhaite l’ajout de quatre panneaux d’arrêt et d’un feu clignotant sur la rue Montigny, au coin de la rue Marguerite, dans le secteur de Gallix. Un des membres du comité de circulation, Martial Lévesque lui a expliqué que sa demande n’a pas été retenue. M. Lévesque a précisé que la limite de vitesse sur la rue Marguerite est déjà à 50 km/h et il y a déjà un stop sur la rue Montigny au coin de la rue Marguerite.

Le programme de réfection des parcs aura droit à une somme de 87 000$. M. Gervais a rappelé que l’équipement de la chapelle du canton Arnaud aurait besoin d’être renouvelé. Le maire lui a répondu que la chapelle faisait partie de la liste des infrastructures en attente.

Finalement, trois panneaux d’affichage en métal à l’entrée de la ville enlaidissent le paysage, selon M. Gagné. Il souhaite leurs retraits et l’installation de panneaux temporaires. M. Gagné s’en est aussi pris à la condition de la route 138 à l’entrée de Sept-Îles.

Le responsable du Comité fièrement Sept-Îles, le conseiller Jean Masse a rassuré son collègue en lui précisant que le train était en marche et que le comité allait éventuellement régler ces problématiques.
M. Gagné a finalement semblé satisfait de cette dernière réponse.

PHOTO: Le conseiller du secteur Sainte-Marguerite, Gervais Gagné (à droite), le conseiller de Ferland, Maurice Gagné et le directeur général de la Ville de Sept-Îles, Claude Bureau.
(Photo : Le Nord-Côtier)

Texte: Dominique Séguin

Partager cet article