Bris mécanique: Le Bella Desgagnés reste à quai

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 06 juin 2013
Temps de lecture :

Le 31 mai, le nouveau navire, qui assure la desserte maritime vers la Basse-Côte-Nord, le Bella Desgagnés, a été cloué au quai Mgr-Blanche de Sept-Îles en raison de problèmes de moteurs. C’est son prédécesseur, le Nordik Express, qui a remplacé de façon temporaire le Bella. Jeudi, des spécialistes tentaient toujours de réparer le bris.

«Des spécialistes sont présentement à bord. Ils terminent leurs vérifications et poseront leur diagnostic», a expliqué le directeur général du Relais Nordik, Robin Kelleher. Il a rajouté qu’il devrait bientôt recevoir un rapport complet à ce sujet. Les problèmes du Bella proviendraient d’un trouble intermittent à l’un des deux moteurs. Certains problèmes électriques étaient également à résoudre, selon un communiqué de l’entreprise.

Pas de surprises à l’horizon
Les bateaux de cargaison produits en série et nécessitant une expertise connaissent toujours une période de rodage, selon l’entreprise. «Le Bella Desgagnés étant un bateau encore plus complexe que la moyenne, on s’attendait à certaines difficultés», explique M. Kelleher. L’entreprise, située à Québec, préfère prendre le temps de régler les problèmes maintenant, plutôt que de laisser la situation traîner.

La période de rodage pour un cargo est d’environ six mois, selon M. Kelleher. «On ne serait pas étonné qu’il y ait d’autres ajustements à faire durant ce laps de temps.»

Retard occasionné
Les problèmes étant survenus durant le voyage numéro 8, ce dernier a été annulé. Le Nordik Express, qui a servi pendant 25 ans, a pris la relève. Le voyage numéro 9 est parti de Sept-Îles vers 4h du matin, mardi le 5 juin. Au moment d’écrire ces lignes, le Nordik Express avait desservi Port-Menier sur l’île d’Anticosti. Il poursuivait son périple en direction de la Basse-Côte-Nord avec douze heures de retard. «On espère qu’il aura récupéré une bonne partie de ce retard, lors de son retour», a précisé. M. Kelleher.

L’objectif du groupe Desgagnés est de débuter le voyage numéro 10 à l’horaire prévu, soit lundi le 10 juin.

Cargaison
Le Nordik Express a à son bord la cargaison de la nourriture des voyages 8 et 9. Le bateau Amélia Desgagnés, qui en est un de cargaison, partira de Sept-Îles dans la matinée du vendredi 7 juin avec à son bord, la marchandise générale des deux voyages. «On ne sait jamais ce qui peut arriver et ce n’est jamais intéressant. On souhaite que la situation se rétablisse le plus tôt possible», a conclu M. Kelleher.

Le Bella Desgagnés a été baptisé le 19 avril au Port de Sept-Îles. La construction du navire, qui s’est terminée en Italie, a nécessité des investissements de 80 millions $.

Texte: Dominique Séguin
Photo: Optik 360

Partager cet article