Des initiatives pour réduire la consommation d’eau potable

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 05 juin 2013
Temps de lecture :

En collaboration avec la Corporation de protection de l’environnement de Sept-Îles (CPESI), la Ville de Sept-Îles a procédé le 3 juin dernier, à l’annonce d’un programme de subvention pour l’achat de baril de récupération d’eau de pluie et au lancement d’une campagne invitant la population à consommer l’eau potable de manière raisonnable.

Pour l’année 2013, 235 barils de récupération d’eau de pluie sont disponibles et un maximum de deux est autorisé par résidence. Ce programme sera donc offert jusqu’à épuisement des stocks, uniquement chez BMR Lauremat. En raison d’une subvention de 85$, le citoyen n’aura ainsi qu’à débourser 30$ pour effectuer l’achat d’un baril de récupération d’eau de pluie. Le rabais sera appliqué directement à la caisse après les vérifications d’éligibilité d’usage.

En plus de permettre une réduction de la consommation de l’eau potable pour l’arrosage et le nettoyage, une telle mesure contribuera à la réduction des eaux de ruissellement dans les égouts municipaux, ce qui réduira considérablement les risques de refoulement. Des données fournies par la Ville de Sept-Îles prévoient que la récupération de l’eau de pluie pourrait permettre une économie de consommation d’eau potable d’environ 600 à 800 litres par mois.

Consommons EAUtrement
En raison de l’importance des sommes consacrées à la production d’une eau potable de qualité, la Ville de Sept-Îles demeure convaincue qu’une prise de conscience collective s’impose afin de faire en sorte qu’une consommation plus responsable soit effectuée de cette ressource. Au même titre que d’autres municipalités, cette dernière entend donc sensibiliser la population face aux bienfaits d’une saine gestion de l’eau grâce à une campagne d’information dans les médias locaux, qu’elle mènera en collaboration avec la CPESI.

D’ici la fin juin, les citoyens résidentiels et corporatifs recevront, par la poste, de l’information pertinente concernant la nouvelle réglementation sur l’usage de l’eau potable en vigueur depuis le 4 juillet 2012. Cet envoi comprendra aussi plusieurs trucs et astuces pour réduire la consommation d’eau au quotidien.

Un rôle clé de la Ville
La Ville de Sept-Îles poursuivra les actions entreprises afin de garantir et maintenir une alimentation saine en eau potable. Parmi celles-ci, on retrouve le programme de détection et de correction des fuites sur le réseau d’aqueduc, l’analyse des purges effectuées pour garantir la qualité de l’eau, l’harmonisation des débits pour réduire les fuites du réseau ainsi que l’acquisition de meilleurs instruments pour obtenir des données de consommation plus précises.

En lançant une telle campagne, La Ville de Sept-Îles se plie à la stratégie d’économie d’eau potable du Québec, adoptée en 2011, qui vise une réduction de 20% de la production moyenne d’eau par personne d’ici le 1er avril 2017. Ce plan gouvernemental prévoit aussi l’installation de compteurs d’eau dans les secteurs non résidentiels si les objectifs ne sont pas atteints le 1er avril 2014.

PHOTO: La directrice générale de la Corporation de protection de l’environnement de Sept-Îles, Stéphanie Prévost, le maire de Sept-Îles, Serge Lévesque et son chef de la division environnement, Jean-François Grenier. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article