Quatre jeunes participent au projet Virage 4

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 21 mai 2013
Temps de lecture :

Sous la coordination de l’artiste multidisciplinaire, Johanne Roussy, quatre jeunes âgés de 16 à 30 ans ont eu l’opportunité de se développer sur le plan personnel tout en améliorant leurs talents manuels, leur créativité et leur sens du leadership grâce au projet Virage 4, initié par Action-Emploi Sept-Îles. Cette année, ils ont travaillé à la conception de panneaux solaires, dont un d’entre eux sera installé à l’Auberge jeunesse Le Tangon.

La directrice générale d’Action-Emploi Sept-Îles, Léna Simard, se dit très satisfaite du travail accompli par la coordonnatrice du projet Virage 4, Johanne Roussy, et croit fortement que ce projet aide les jeunes à prendre un nouveau départ dans leur vie respective. «Grâce à ce projet, les jeunes ont appris à travailler manuellement et en équipe. Ils ont développé une plus grande confiance en soi et un meilleur esprit d’équipe. Ils sont maintenant prêts à faire face au marché de l’emploi et nous sommes prêts à les accompagner», a-t-elle soutenu.

Durant 16 semaines, quatre jeunes se sont présentés, à raison de quatre jours par semaine, à l’Atelier de la 8e Île, situé sur l’ancienne base de villégiature de Moisie, pour apprendre à travailler le bois (avec et sans électricité), à faire des assemblages solides, à dessiner des modèles vivants, à comprendre des notions de perspectives et de dessin technique, à appliquer des rudiments d’efficacité énergétique grâce à l’aide de Johanne Roussy et de son adjoint, Marc Fafard. À eux s’ajoute aussi Steve Jomphe qui a fourni une aide précieuse au projet à titre bénévole.

«Quel immense plaisir d’accompagner des jeunes participants dans des étapes parfois cruciales de leur vie, souligne Johanne Roussy. À titre personnel, Virage 4 est un projet structurant autant pour moi en tant qu’individu que comme artiste. Tel un cycle de rinçage intense, nous cheminons toutes et tous ensemble. Nous polissons nos côtés bruts, nous apprenons des autres, nous nous peinons pour le malheur de l’un et nous nous réjouissons pour les joies de l’autre. Comme une famille, une équipe, une gang, nous traversons les montagnes quand elles se présentent.»

L’équipe d’Action-Emploi Sept-Îles en profite également pour remercier l’apport financier de plusieurs partenaires, car sans eux, le projet n’aurait pas vu le jour. Il s’agit de Services Canada, Club Rotary, Club Richelieu, la députée Lorraine Richard, la Ville de Sept-Îles et le député Jonathan Genest-Jourdain et Ferronnerie Sept-Îles.

PHOTO: La coordonnatrice du Projet Virage 4, Johanne Roussy (à gauche), la directrice générale d’Action-Emploi Sept-Îles, Léna Simard (à droite) et l’adjoint à la coordonnatrice, Marc Fafard, entourent ici les quatre jeunes ayant participé au projet, Josianne Dion, Mathieu Bourgeois, Kenny Landry et Lisa-Marie Delarosbil. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article