Nouvelle présidente à l’OMH : Lorraine Dubuc-Johnson garde la tête haute

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 05 mars 2013
Temps de lecture :

La présidente sortante du conseil d’administration de l’Office municipal d’habitation (OMH), Lorraine Dubuc-Johnson n’a pas sollicité de nouveau mandat, lors de l’élection du président le 27 février dernier. Elle siègera toujours au CA en tant que déléguée municipale.

C’est l’ancienne représentante des aînés au sein du CA, Liliane Otis qui a été élue présidente de l’OMH. Depuis plusieurs semaines, des résidents d’immeubles gérés par l’OMH avait tenu une pétition pour demander le départ de la présidente, Mme Dubuc-Johnson, également conseillère municipale à la Ville de Sept-Îles. Cette vague de contestation n’était pas étrangère à la rupture du contrat de l’ancien directeur de l’OMH, Denis Ouellet.

Mme Dubuc-Johnson tout d’abord accusée d’ingérence, s’est toujours défendue d’avoir respecté les règles. «Quant à la fin de période de probation du contrat de M. Denis Ouellet, cette décision fut prise avec l’accord de la majorité des membres du conseil d’administration et suivant un processus qui respecte totalement les règles de l’art et le droit de gérance du conseil d’administration», a-t-elle apporté.

Présente à l’OMH depuis plus de 18 ans, Lorraine Dubuc-Johnson tire un bilan positif de ses nombreuses années d’exercices. «Il va y avoir la construction de 40 logements avec l’édifice vents et marées, nous avons procédé à des réinvestissements majeurs. Même si j’aurais aimé que ce qui s’est passé ces deux derniers mois ne se passe pas, je pars la tête haute», s’est-elle exclamée.

Les deux derniers mois de turbulences au CA ont laissé un goût amer à l’ancienne présidente. «Les dernières rencontres ont été difficiles. Après, il y a aussi beaucoup de choses fausses qui ont été dites sur moi, on est dans une ère où les gens se permettent tout. Beaucoup de choses qui ont été entendues et dites m’ont beaucoup peinée», a-t-elle confié.

L’élue à la ville siège toujours au conseil d’administration de l’OMH comme déléguée municipale. Depuis les dernières élections municipales en 2009, Mme Johnson a notamment reçu pour mandat de s’occuper de l’habitation. «C’est ma place d’être là», a-t-elle conclu.

Lorraine Dubuc-Johnson n’a pas sollicité de nouveau mandat lors de l’élection du poste de président de l’Office municipal d’habitation. Elle siègera toujours au CA en tant que déléguée municipale. (Photo : archives – Le Nord-Côtier)

Partager cet article