La communauté d’affaires s’intéresse aux Forces armées

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 05 mars 2013
Temps de lecture :

Toujours passionné par son métier après 34 ans de services, s’est avec fierté que le Brigadier général Richard Giguère a présenté l’exercice guerrier nordique 2013 à la communauté d’affaires de Sept-Îles, lors d’un diner-conférence organisé par la Chambre de commerce, le 27 février.

M. Giguère est le plus haut gradé des Forces canadiennes, au Québec. Il est à la tête de ce que l’on appelle le secteur Québec de la Force terrestre (SQFT), ou encore la Force opérationnelle interarmées Est (FOI). Le Brigadier général a profité de son passage à Sept-Îles pour présenter à la communauté d’affaires le travail des troupes présentes à Schefferville, depuis début janvier.

«Le déploiement de la compagnie d’avant-garde doit être prête dans les 24h, on nous appelle, on est là, a-t-il rapporté. Dans le cadre de l’exercice guerrier nordique, on a fait une simulation d’écrasement d’avion, avec une simulation d’équipement sensible à l’intérieur de l’appareil. On travaille étroitement avec les Rangers qui nous transmettent leurs connaissances de l’hiver et du nord. Nous utilisons le NCSM Jolliet comme une base ferme», a-t-il résumé.

M. Giguère en a également profité pour présenter le travail général des Forces armées du Québec. «Notre responsabilité principale consiste à générer ses soldats, la seule réponse qu’on doit avoir c’est : on est prêts, où nous voulez-vous, ça demande un bon niveau d’entrainement», a-t-il souligné.

Dans certaines de leurs missions, les forces collaborent avec les autorités civiles ou sont déployées à l’extérieur du territoire. «Notre dernière intervention avec les autorités civiles date de 2011, lors des inondations en Montérégie». Les Forces canadiennes sont par ailleurs toujours présentes en Afghanistan. «Il y a encore 950 soldats canadiens à Kaboul pour l’entrainement des soldats et des policiers afghans, dont 600 viennent du Québec», a-t-il fait savoir, en soulignant que les troupes canadiennes ont une réputation hors pair en Afghanistan.

Un exemple pour le milieu des affaires
La présidente de la Chambre du commerce de Sept-Îles, Manon Langlois, s’est dite impressionnée par la qualité et le niveau de compétences des militaires qu’elle a rencontrés dans le cadre de l’exercice guerrier nordique. «Vous avez la passion de votre engagement, vous nous rendez fiers, nous les gens de la communauté des affaires, gagnons beaucoup à partager des expériences avec vous. Vous possédez un esprit d’équipe à rendre jalouses les entreprises», s’est-elle exclamée.

Le Brigadier général Richard Giguère s’est adressé à la communauté d’affaires de Sept-Îles et a présenté l’exercice guerrier nordique pour l’année 2013. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article