Les belles-sœurs s’amènent sur la Côte-Nord

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 31 octobre 2012
Temps de lecture :

Depuis plus de 40 ans, la pièce «Les belles-sœurs» a révolutionné le paysage culturel québécois et s’est imposée comme étant le plus grand classique du répertoire de Michel Tremblay. Il était donc logique que René-Richard Cyr et Daniel Bélanger se décident à en produire une version musicale. Une production assez imposante que les Nord-Côtiers pourront voir à l’œuvre à la Salle de spectacle Jean-Marc-Dion, le 1er novembre à 20 h, avec pas moins de quinze comédiennes sur scène.

Le succès de la version musicale des Belles-sœurs ne se dément pas puisque celle-ci a fait jusqu’à maintenant l’objet de plusieurs supplémentaires. De plus, elle a été présentée en France et n’a reçu que des critiques favorables. Cette œuvre, est-il nécessaire de le rappeler, raconte l’histoire d’une ménagère du Plateau Mont-Royal qui invite ses sœurs et voisines à prendre part à un collage. Elle leur lance l’invitation, car elle est l’heureuse gagnante d’un million de timbres-primes. Un événement qui s’annonce à la base très heureux viendra bouleverser sa vie.

L’équipe de production des Belles-sœurs nécessite le déplacement de 25 personnes, ce qui se veut un défi énorme sur le plan logistique. Étant donné qu’elle met en scène 15 comédiennes, on doit donc composer avec l’horaire de chacune d’entre elles lors de la planification d’une tournée. Dans la distribution, on retrouve entre autres Marie-Thérèse Fortin, Sonia Vachon, Maude Guérin et Janine Sutto.

Il n’est pas surprenant que la venue des Belles-sœurs en version musicale suscite autant d’intérêts sur la Côte-Nord puisqu’il n’est pas fréquent qu’une équipe de production aussi imposante s’amène dans la région. (Photo : Valérie Remise)

Partager cet article