Des enquêteurs de la commission Charbonneau se rendent sur la Côte-Nord

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 30 octobre 2012
Temps de lecture :

Les enquêteurs de la commission Charbonneau seront présents sur la Côte-Nord du 5 au 9 novembre. Ils rencontreront plusieurs témoins, en plus de discuter avec les autorités municipales de Sept-Îles, Baie-Comeau et Havre St-Pierre.

Richard Bourdon, directeur des communications à la commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction, explique que depuis la mise en place de la ligne téléphonique et du site Internet, la commission a reçu plus de 2500 témoignages, dont suffisamment sur la Côte-Nord pour dépêcher des enquêteurs. M. Bourdon n’a cependant pas précisé le nombre de témoignages impliquant la région.

Les municipalités consultées
Le directeur des communications a précisé que les autorités des trois grandes villes de la région, soit Baie-Comeau, Sept-Îles et Havre-St-Pierre allaient être entendues.

Le maire de Sept-Îles, Serge Lévesque, dit ignorer pour l’instant quel va être l’objet des discussions «Nous avons une rencontre prévue le 6 novembre. Ils nous consultent dans le cadre de leur tournée sur la Côte-Nord. Ils sont à la recherche de renseignements, mais ils ne nous ont pas donné plus de précision sur les dossiers», a-t-il expliqué.Le maire a par ailleurs l’intention de faire un bon accueil à la commission. «Ils sont les bienvenus chez nous, la ville de Sept-Îles ne fait pas l’objet d’enquête, ils veulent nous entendre comme témoin», a-t-il ajouté.

Le député fédéral de Manicouagan, Jonathan Genest Jourdain, a déclaré ne pas être surpris de la venue de la commission sur la Côte-Nord. «Ça fait longtemps qu’on entend des choses et il semblerait que les rumeurs se concrétisent», a-t-il déclaré. De son côté, il précise ne pas avoir eu de contacts avec cette commission, mais il confie avoir reçu dernièrement un appel de l’Unité permanente d’anticorruption du Québec (UPAC). Il n’a cependant rien dit de plus sur ce sujet.

Rappelons que le député avait notamment mis en doute la gestion du projet du prolongement de la route 138 par les autorités compétentes.

Appel à témoin
Dans le cadre de sa tournée, la commission invite toutes personnes de la région qui auraient des informations sur des sujets liés à la corruption, l’infiltration du crime organisé et un lien possible avec le financement des partis politiques, à communiquer avec elle, soit par téléphone au 1-855-333-2342 ou par courriel via le site internet www.cei.gouv.qc.ca. Elle fait savoir que tous les témoignages sont confidentiels.
En plus de la région de Montréal, la Côte-Nord et la deuxième région du Québec à être visitée par la commission d’enquête. Il y a environ un mois, les enquêteurs s’étaient rendus en Abitibi. Richard Bourdon fait savoir que les membres de la commission iraient prochainement en Gaspésie.

Les enquêteurs de la commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction se rendent sur la Côte-Nord (Photo – Le Nord-Côtier).

Partager cet article