Le Port remet un quart de million à la Fondation du CSSS

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 03 octobre 2012
Temps de lecture :

Pour la Fondation régionale Hôpital de Sept-Îles, une contribution exceptionnelle de 250 000 $ est tout un événement puisqu’il s’agit là de la plus importante donation qui lui est offerte à ce jour. C’est la hauteur du don qu’elle a reçu du Port de Sept-Îles, don qui servira principalement à l’achat d’équipements d’analyses spécialisés qui seront installés au laboratoire de l’établissement hospitalier.

Ce don exceptionnel s’inscrit dans la nouvelle politique de dons et de contribution au milieu adopté par l’équipe de direction du Port de Sept-Îles et permettra au Centre de santé et de services sociaux de Sept-Îles (CSSSSI) de poursuivre sa quête continue d’amélioration des services. Cette contribution a pu être effectuée grâce aux travaux du quai multi-usagers du Port, dont les coûts sont évalués à 220 M$.

«Le Port veut être près de sa communauté. Pour nous, c’est un geste qui signifie beaucoup et c’est tout un privilège d’être ici. La Fondation doit rencontrer plusieurs défis. Nous sommes donc heureux de pouvoir l’appuyer grâce à cette donation qui découle de notre projet de quai en eau profonde. Une recherche a été effectuée afin de décider où iraient ces fonds. Nous avons finalement opté pour le projet de robotisation du laboratoire », précise le président-directeur général du Port de Sept-Îles, Pierre D. Gagnon.

L’acquisition de ces nouveaux robots permettra aux usagers du CSSSSI d’obtenir leur résultat d’examens médicaux beaucoup plus rapidement. En effet, il sera désormais possible d’obtenir 95 % des résultats dans un délai de 24 heures. Le délai d’attente pour ceux reliés au cancer du sein et des ovaires sera aussi considérablement réduit puisqu’on fait mention d’un délai de 48 heures au lieu de deux semaines. Ce nouvel équipement médical pourra aussi favoriser la planification des naissances.

«À l’hôpital de Sept-Îles, on rejoint une population d’environ 50 000 personnes et qui augmente de manière constante. Nous comptons 26 technologistes médicales dans notre équipe. Ce don exceptionnel du Port de Sept-Îles nous permettra de leur offrir là des outils récents. Nous pourrons désormais effectuer l’ensemble des analyses à partir d’un seul tube de sang», soutient le biochimiste Carol Fortin.

Ce projet de robotisation du CSSS s’effectuera en deux phases et s’échelonnera sur une période d’un an. Il est à noter que ce délai inclut la formation du personnel qui aura à utiliser ce nouvel équipement médical. Dans un premier temps, on prévoit faire l’acquisition de deux robots qui seront utilisés à des fins d’analyse. Ensuite, il y aura l’acquisition d’un robot qui pourra effectuer de manière microscopique des analyses d’urine, ce qui aidera grandement au dépistage de certaines maladies.

En reconnaissance de cette importante contribution, la salle de prélèvements du centre de santé portera désormais le nom de Port de Sept-Îles. Ce don corporatif aura également permis à la Fondation de créer la catégorie compagnon diamant, qui soulignera désormais tous les dons de 250 000 $ et plus qu’elle recevra.

Le président de la Fondation Hôpital Sept-Îles, Norbert Nadeau, le président du conseil d’administration du Port de Sept-Îles, Carol Soucy, le directeur général de l’Hôpital Sept-Îles, Martin Beaumont et le directeur du Port de Sept-Îles, Pierre D. Gagnon, lors de l’annonce du don de 250 000 $ du Port au centre de santé. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article