Mine Arnaud respectera le parc Aylmer-Whittom

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 26 septembre 2012
Temps de lecture :

L’entreprise Mine Arnaud réitère son engagement à renoncer à son titre minier sur le territoire du parc Aylmer-Whittom, situé à l’entrée ouest de la ville de Sept-Îles. La société est en cours de processus pour faire en sorte de soustraire cette zone de tout régime minier.

Mine Arnaud a tenu à assurer de nouveau qu’elle protègera le parc aux Écureuils. La société avait pris cette décision en raison de nombreuses préoccupations soulevées lors d’une réunion de consultation. L’entreprise s’était trouvée dépositaire des titres miniers en raison de la réglementation québécoise. Le découpage des titres miniers avait fait en sorte que le parc était situé sur l’un de ces lots.
Le directeur du projet, François Biron, précise que Mine Arnaud n’avait jamais eu l’intention d’exploiter le titre minier situé sur le parc Aylmer-Whittom. La société précise par ailleurs être en train d’examiner les différentes conditions requises pour faire de l’endroit une aire protégée de tout développement minier.
Karine Bond, responsable du comité de citoyens du Canton Arnaud, estime qu’il n’y a rien de nouveau avec cette annonce. «On connait leur intention depuis le mois de mars. Ils veulent essayer d’apaiser la grogne des citoyens pour ne pas les avoir tous à dos, mais ça ne me rassure pas du tout sur le projet de la mine d’apatite», a-t-elle confié.

L’entrée du parc Aylmer-Whittom (Photo – Ville de Sept-Îles).

Partager cet article