Les Douces Heures de l’Âge ouvrent leurs portes

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 06 juin 2012
Temps de lecture :

C’est le 1er juin dernier que la résidence pour aînés, Les Douces Heures de l’Âge, a ouvert officiellement ses portes à Natashquan. Ayant pignon au 156, Chemin d’en Haut, la résidence, gérée par un organisme à but non lucratif, est le fruit de plus de six ans de travail de la part du conseil d’administration.

«Avec l’inauguration de la résidence, une grosse étape a été franchie. Dans la première année, nous nous attendons à ce qu’il y ait beaucoup de choses à mettre en place afin d’assurer le bon fonctionnement de la résidence. Nous avons aussi entamé des recherches de financement pour en assurer sa longévité», a exprimé la présidente du conseil
d’administration, Nathalie Lapierre.

«Nancy Fortin, notre coordonnatrice, est le cœur de ce projet. Nous nous attristons de la voir quitter la région et devons trouver quelqu’un pour assurer son remplacement. Il ne s’agit pas d’une mince tâche pour le conseil d’administration.»

Le projet de résidences pour aînés a vu le jour après une consultation auprès des citoyens. «La population étant vieillissante, il s’agissait là d’un besoin qui revenait constamment autour de la table. Nous sommes aussi heureux de constater que la résidence permet aussi à certains aînés d’envisager de revenir s’installer dans notre région.

C’est le cas avec une de nos locataires. Nous aimerions aussi éventuellement offrir un service de popote roulante et proposer de manière régulière des activités à nos résidents», a admis Mme Lapierre.

La construction de la résidence a représenté un déboursé d’environ 3,7 millions $. Sur ce montant, près de 2,6 millions $ ont été consentis par le gouvernement du Canada et du Québec. De plus, les locataires pourront bénéficier du programme de supplément au loyer qui se veut une aide financière destinée aux personnes à faible revenu.

Les Douces Heures de l’Âge comprennent neuf unités d’une superficie de 3 ½, dont une adaptée, ainsi qu’un 4 ½. La résidence vise une clientèle autonome ou semi-autonome. Deux repas par jour sont offerts aux résidents, soit le dîner et le souper.

Le conseil d’administration de la résidence est toujours à la recherche de locataires puisque trois logements ont trouvé preneurs. Un comité est formé et effectue l’étude des dossiers. Si vous êtes intéressés à résider dans cette résidence, vous pouvez rejoindre Jean-Marie Deraps au 418 726-3207.

Plusieurs invités étaient présents lors de l’inauguration officielle, le 1er juin dernier. (Photo : Courtoisie)

Texte: Éric Martin

Partager cet article