Pauline Marois à Sept-Îles : En faveur d’un développement responsable du Nord

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 01 mai 2012
Temps de lecture :

De passage à Sept-Îles lundi, dans le cadre d’un cocktail de financement du Parti québécois de Duplessis, la chef Pauline Marois n’a pas raté l’occasion de rappeler que son organisation était en faveur d’un développement «ordonné» du Nord-du-Québec, fait dans le respect des communautés et des ressources naturelles. Pour Mme Marois, ce sont les Québécois qui doivent avant tout bénéficier des retombées du Plan Nord.

«Le Parti québécois est pour le Plan Nord, mais contre le plan marketing pour le développement du Nord de Jean Charest», a fait valoir la chef, Pauline Marois, qui dit vouloir enrichir la société québécoise en développant les ressources naturelles de façon responsable. «On ne peut pas gaspiller nos ressources (…) le développement rapide peut entraîner des effets collatéraux négatifs.»

Pour le Parti québécois, le Plan Nord doit passer par la création d’un programme adéquat de redevances. Le PQ suggère notamment que les Québécois bénéficient de redevances sur la valeur brute de la ressource. «Il pourrait aussi y avoir une taxe sur le profit, allant jusqu’à 30%», a ajouté Mme Marois.

Le PQ n’exclut pas non plus que l’État puisse participer au financement des infrastructures pour faciliter la réalisation d’un projet en échange d’une participation dans l’entreprise par exemple.

Le Parti québécois va encore plus loin en suggérant de créer un poste de minier en chef du Québec, qui serait chargé de surveiller les ressources minérales, comme le fait le forestier en chef.

Élections générales
Avec les rumeurs du déclenchement prochain d’élections générales au Québec, la députée de Duplessis, Lorraine Richard, a annoncé qu’elle solliciterait un nouveau mandat. En poste depuis 2003, Mme Richard a confié être encore habitée par «la fougue» de défendre les intérêts des Nord-Côtiers.

La chef péquiste a réitéré sa pleine confiance envers sa députée en assurant que Mme Richard savait bien représenter la région à Québec. «C’est une femme fidèle et j’espère que vous lui donnerez votre support», a mentionné Mme Marois.

La députée de Duplessis, Lorraine Richard et la chef du Parti québécois, Pauline Marois. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article