Des Innues marchent jusqu’à Montréal

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 03 avril 2012
Temps de lecture :

Un groupe de onze femmes de la communauté de Uashat mak Mani-Utenam ont quitté Mani-Utenam pour Montréal dimanche matin… à pied. Les Innues ont entrepris cette marche symbolique de près de 1000 kilomètres pour s’opposer aux travaux d’Hydro-Québec sur les terres ancestrales des Autochtones.

L’initiative des femmes de la communauté s’inscrit dans la foulée du démantèlement du barrage routier vers le complexe hydroélectrique de la rivière Romaine, survenu au début de mars, après qu’Hydro-Québec eut entrepris des démarches judiciaires contre les manifestants autochtones.

«Depuis l’injonction d’Hydro, on est pris en otage», a déclaré la porte-parole du groupe, Clémence Simon. «C’est pour sensibiliser la population en cours de route et dénoncer les travaux [de la Société d’État] que nous marchons.»

Dimanche, les Innues ont pu dormir dans un chalet situé à proximité du barrage de la Sainte-Marguerite-3. Lundi, elles devaient se rendre jusqu’à Rivière-Pentecôte, où elles pourraient encore une fois dormir dans un chalet. «On espère faire de 40 à 50 kilomètres par jour, on s’ajustera en cours de route», a précisé Mme Simon. L’objectif est d’arriver à Montréal, le 22 avril pour le Jour de la Terre.

«Nous marchons de la guerre à la paix. Nous sommes porteuses de la voix du peuple des Premières Nations. Nous luttons pour la reconnaissance de nos droits, afin que l’avenir des générations qui suivront, naisse dans une société nouvelle, juste et équitable. Nous marchons pour construire le chemin de nos enfants afin de leur léguer un avenir meilleur et que cette lutte prenne fin.»

D’autres Innues et accompagnateurs doivent également se joindre au groupe durant le périple. Des arrêts sont prévus à Pessamit, Tadoussac et Québec. Des Innus du Labrador sont aussi attendus.

Les Innus de Uashat mak Mani-Utenam ont refusé à deux reprises les ententes conclues entre le conseil de bande, Québec et Hydro-Québec relativement aux travaux du complexe la Romaine.

Photo: Le groupe de femmes de Uashat mak Mani-Utenam qui a pris la route vers Montréal, dimanche matin, en compagnie de plusieurs supporteurs. Les Innues ont fait un arrêt symbolique devant des bureaux administratifs d’Hydro-Québec sur le boulevard Laure, avant de reprendre leur marche vers Port-Cartier.

Partager cet article