Grands prix du tourisme: La CoSte et son fondateur volent la vedette

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 02 avril 2012
Temps de lecture :

Tourisme Côte-Nord Duplessis a remis ses Grands Prix du tourisme québécois dans le cadre de son gala régional qui s’est tenu devant quelque 200 convives, samedi à Sept-Îles. En plus de repartir avec la palme dans la catégorie service touristique, la Coopérative de solidarité en tourisme équitable (CoSte) a gagné le cœur des jurés. Son fondateur, Jacques Lachance, a également été sacré personnalité touristique de l’année.

C’est sous le thème d’une soirée à la belle étoile que les acteurs du milieu touristique de Duplessis ont été invités à prendre part à cette grande fête de l’industrie. Dix prix La Vague ont été décernés aux artisans s’étant distingués dans l’une ou l’autre des catégories présentées. Le gîte L’Escale Lam-Air de Rivière-au-Tonnerre a été le premier nommé en gagnant le prix Hébergement – moins de 40 unités.

Le Circuit gourmand : La nature aux mille délices a été couronné l’Attraction touristique – moins de 25 000 visiteurs – de l’année pour avoir fait la promotion des produits du terroir et multiplier les actions sur le Web. Dans la catégorie Hébergement – pourvoirie, c’est celle du lac Holt, située au nord de Havre-Saint-Pierre qui a raflé la palme pour avoir notamment bonifié ses services de télécommunications, offrant ainsi une meilleure sécurité à ses visiteurs.

Le Vieux-Quai en Fête AMASI s’est distingué dans la classe Événement touristique – Budget d’exploitation de moins de 300 000$ pour avoir emprunté le virage Web lors de sa dernière édition. La Ville de Port-Cartier a été nommée la municipalité de l’année pour ses actions de mise en valeur des attraits touristiques de la région, comme la Promenade du P’tit Quai, qui a récemment été rénovée.

Prix spéciaux
Les jurés ont été séduits par la Coopérative de solidarité en tourisme équitable qui se veut un exemple de «prise en charge par le milieu», selon la présidente du jury, Janicka Maltais. La CoSte se spécialise dans l’offre de forfaits touristiques en Moyenne et Basse-Côte-Nord. Son siège social est basé à Rivière-au-Tonnerre. «La CoSte est la preuve qu’il faut se serrer les coudes, travailler ensemble est la clé du succès», s’est exprimée la présidente de la coopérative, Alberte Marcoux.

Le prix Hommage a également été décerné à Jacques Lachance, bailleur de fonds du projet la CoSte et acteur de l’industrie qui a porté presque tous les chapeaux dans le milieu. Actuellement en voyage en Inde, M. Lachance a envoyé un mot dans lequel il remerciait l’industrie. «Je suis ému à souhait et la région touristique me préoccupe beaucoup (…) de belles nouvelles s’en viennent avec le Plan Nord alors que des enveloppes budgétaires pour le développement touristique sont prévues.»

Le jury a aussi offert une Mention honorifique à la municipalité de Natashquan pour son dynamisme touristique et sa contribution au rayonnement de tout Duplessis.

Coup de cœur des membres
Cette année, les membres de Tourisme Côte-Nord Duplessis ont été appelés à voter pour la Jeune entreprise de l’année via Internet. C’est finalement le Marché MelLau, ouvert depuis trois ans, qui a remporté la palme. «On n’est peut-être pas un attrait touristique, mais des entreprises comme la nôtre méritent d’être visitées», a fait savoir Laurence Bérubé, copropriétaire. La CoSte, Histoire de bulles, Mets de la Pub et Optik 360 étaient également en lice.

Grands prix

Grands prix

Les lauréats du gala régional courent la chance d’être choisis pour représenter la région lors du gala national qui se tiendra le 28 mai. Cette année, huit régions par catégorie sont retenues. L’industrie fera connaître ses choix vers le 1er mai.

Photo 1: Le prix Coup de cœur du jury a été remis à la Coopérative de solidarité en tourisme équitable, la CoSte. Sur la photo, les jurés posent en compagnie des représentants de la coopérative.

Photo 2: L’entreprise le Marché MelLau a été choisie Jeune entreprise de l’année par les membres de Tourisme Côte-Nord Duplessis. Sur la photo, les copropriétaires, Laurence Bérubé et Mélanie D’Astous, posent en compagnie de Luc Éric Bouchard, directeur général du CLD de Sept-Rivières.

Partager cet article