L’APRM récolte154 300$ pour la protection du saumon

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 15 février 2012
Temps de lecture :

Le traditionnel souper-bénéfice de l’Association de protection de la rivière Moisie (APRM) a permis de mettre la main sur pas moins de 154 300$, éclipsant ainsi le montant record de 150 200$ récolté l’an dernier. La générosité des quelque 460 convives réunis samedi et le travail du président d’honneur, Maurice Garand de Soudo Technic, sont entre autres à l’origine du succès de la soirée.

Comme le veut la tradition, les animateurs Gaston Lepage, Louise Laparé et Patrice L’Écuyer étaient de passage à Sept-Îles pour faire grimper les populaires enchères de l’APRM. Parmi les prestigieux prix, Claude Gosselin s’est porté acquéreur d’un forfait de neuf jours à Porto au Portugal pour 9400$, tandis que Raoul Thibault est reparti avec un séjour de pêche sur la Moisie pour la somme de 7500$.

«Regardez ce qu’est devenu le souper de l’APRM», a souligné le président d’honneur 2012. «Oui, il y a des pionniers derrière cet événement, des gens qui ont eu cette vision, mais il y a aussi devant moi ceux qui y ont cru, je suis fier de Sept-Îles, c’est une population qui se tient.» Maurice Garand a d’ailleurs offert un don de 5000$ au nom de Soudo Technic dès l’ouverture de la soirée.

Protection du saumon
Ayant comme mission la protection de la rivière à saumon, l’APRM investira les sommes recueillies notamment dans la réfection de la passe migratoire, mais aussi dans l’élaboration de divers projets d’amélioration dans le secteur Winthrop-Campbell. L’APRM multipliera également les actions pour que la rivière soit désignée aire protégée par le gouvernement du Québec.

Le souper-bénéfice de l’APRM est le seul moyen de financement de l’organisme. L’APRM compte bon an, mal an environ 400 membres.

Les animateurs de la soirée, Patrice L’Écuyer et Gaston Lepage, en compagnie de l’un des administrateurs de l’APRM, Tom Turnbull. (Photo : APRM)

Partager cet article