Exclusif : Investissements privés de 25 millions $ sur la rue Arnaud

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 14 février 2012
Temps de lecture :

La rue Arnaud prendra une autre allure d’ici les prochains mois. Un nouveau complexe hôtelier, au design inspiré du Château Frontenac, deviendra voisin du restaurant La Cage aux Sports tandis qu’un immeuble de 42 unités de condos sera construit en face, derrière Le P’tit Snack. Les deux projets totalisent des investissements privés de l’ordre de 25 millions $.

Le Nord-Côtier a rencontré les deux promoteurs à l’origine des importants projets de développement, Yany Bélanger et Jean-Guy Monger. Bien que leurs projets soient indépendants, les deux hommes ont choisi d’unir leurs forces au moment de la construction. Ainsi, c’est l’entreprise Construction J.G.M (Jean-Guy Monger) qui agira à titre d’entrepreneur général du projet hôtelier. «Ça nous permettra des économies d’environ 5% sur les coûts de construction», a expliqué M. Monger.

Les travailleurs embauchés par exemple pour faire les fondations de l’hôtel, feront également celles de l’immeuble à condominiums. «Les constructions seront en quelque sorte décalées pour faciliter le déplacement de la main-d’œuvre par exemple», a renchéri Yany Bélanger qui a déjà amorcé des travaux de démolition sur le site où se trouvait anciennement une clinique médiale. L’hôtel devrait être livré d’ici l’automne, tandis que les condos seront achevés au printemps 2013.

Complexe hôtelier
Sur quatre étages, le nouvel hôtel comptera 80 chambres, toutes avec balcon et vue sur la mer, ainsi que des salles de réception au sous-sol, un gymnase et un centre de détente. Également propriétaire de l’Hôtel Mingan avec sa femme, Marilyn Genna, Yany Bélanger a choisi de ne pas ajouter un restaurant à son projet, pour ne pas entrer en concurrence avec le restaurant Le Pasta. «Par contre, nous pensons offrir un service de limousine à partir du nouvel hôtel, vers notre restaurant», a précisé l’entrepreneur.

Un espace de stationnement sera également aménagé derrière la galerie d’art, voisine du futur hôtel. Le bâtiment, qui sera perpendiculaire à la promenade du Vieux-Quai, sera inspiré du Château Frontenac de Québec, avec un toit vert et une construction en pierre. Le projet à lui seul nécessitera des investissements de l’ordre de 12 millions $.

Immeubles à condominiums
De l’autre côté de la rue, Jean-Guy Monger procèdera à la construction d’un immeuble de sept étages, comprenant 42 unités. Le rez-de-chaussée sera destiné à la location d’espace commercial. Selon le promoteur, déjà 50% des unités ont trouvé preneurs. La mise en vente officielle des nouveaux condos, pour la majorité des logements de type 4 et demi, sera faite dès cette semaine. Le coût d’achat varie entre 260 et 350 000$.

Propriétaire de l’immeuble voisin, Jean-Guy Monger devrait compléter l’achat du terrain appartenant à la Ville de Sept-Îles d’ici les prochaines semaines. Son projet global est évalué à 13 millions $.

Potentiel du bas de la Ville
Septilien d’origine, Yany Bélanger était à la recherche d’un terrain intéressant pour construire un nouvel hôtel à Sept-Îles depuis deux ans maintenant. «Quand l’opportunité de la rue Arnaud s’est présentée, j’étais emballé. J’ai grandi dans ce secteur et je crois en son potentiel et son développement, je voulais y construire quelque chose de beau», a-t-il expliqué.

Selon M. Bélanger, c’est un secteur touristique qui a tout à offrir «d’autant plus qu’il est de plus en plus mis en valeur par la Ville en raison de l’accueil de bateaux de croisières.» À terme, le projet d’hôtel se traduira par la création d’une vingtaine d’emplois.

Évalué à 12 millions $, le projet de complexe hôtelier de la rue Arnaud devrait être livré d’ici l’automne.

Partager cet article