Rivière-Saint-Jean : Une nouvelle taxe pour les contribuables

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 23 janvier 2012
Temps de lecture :

Les contribuables de Rivière-Saint-Jean payeront une nouvelle taxe en 2012, servant à couvrir les frais juridiques de la municipalité. Loin de faire l’unanimité au sein de la population, la localité a tout de même adopté son budget, incluant la taxe annuelle de 75$.

La municipalité explique l’ajout de cette nouvelle taxe en raison des importantes dépenses liées aux services juridiques. À Rivière-Saint-Jean, la mairie a, depuis plusieurs mois, des démêlées avec le comité de citoyens de l’endroit qui remet en cause la gestion du maire, Michel Beaudin. «Il y a eu plusieurs plaintes de déposées aux Affaires municipales par des citoyens (…) les frais juridiques atteignent plus de 100 000 dollars», explique la directrice générale, Louise Rodger.

Le comité de citoyens remet pour sa part en cause la légalité de cette nouvelle taxe. «Je me suis informée aux Affaires municipales, et on ne peut pas mettre ça dans les services, selon la définition de la loi», a indiqué la porte-parole, Josée Brunet. Selon elle, le maire tente de museler les citoyens en agissant de la sorte. «C’est important, ce n’est pas la faute des contribuables, si on était capable d’avoir les réponses qu’on demande, on n’aurait pas besoin de passer par la Loi d’accès à l’information.»

Budget 2012
Mis à part cette nouvelle taxe, les contribuables ne verront pas leur compte augmenté en 2012. La taxe foncière demeure fixe à 0,85$ du 100$ d’évaluation. Pour les services d’aqueduc, de déneigement, d’éclairage des rues et de la cueillette d’ordures, les tarifs demeurent
respectivement à 328,30$, 167,32$, 68,62$ et 90$. Le budget de Rivière-Saint-Jean pour 2012 atteint 478 897$. La municipalité a affecté 80 000$ de son surplus pour équilibrer le budget et ne pas faire grimper les taxes aux citoyens.

(Photo: archives)

Partager cet article