Le Marathon Mamu – Galeries Montagnaises se court en fin de semaine

Le Marathon Mamu – Galeries Montagnaises se court en fin de semaine

Jeunes et moins jeunes sont attendus dimanche à la ligne de départ pour les différentes courses du 7e Marathon Mamu – Galeries Montagnaises. Certains distances peuvent être parcoures qu’à la marche.

Crédit photo : Optik 360

Un événement sportif rapprochera les cultures et fera bouger blanc et autochtones ce dimanche 2 juillet. Il s’agit du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises qui en sera à sa septième édition. Et il n’est pas trop tard si vous n’êtes pas encore inscrit et que vous voulez être du départ de l’une ou l’autre des distances offertes, que ce soit à la course ou à la marche.

Quoi de mieux que penser à sa santé en participant au Marathon Mamu – Galeries Montagnaises! Et quoi de mieux que de le faire pour deux causes, la Maison de soins palliatifs l’Élyme des sables et le Répit Richelieu.

Et pour le choix des distances, il y a le 1 km (pour les jeunes), le 2,5 km, le 5 km, le 10 km, le demi-marathon (21,1 km) et le marathon (42,2 km). Les 2,5, 5 et 10 km peuvent aussi se faire qu’à la marche.

En marge

Inscrit ou pas, vous êtes attendus samedi au Musée Shaputuan (en face du stationnement des Galeries Montagnaises) de 9h à 17h. Il s’agira de la dernière chance pour s’inscrire. Pour ceux et celles que c’est déjà fait, c’est l’occasion de récupérer votre dossard et autres informations pour la course du dimanche.

Sur place, il y aura des exposants; le fabricant de chaussures de course sur mesure MATH Sport et l’entreprise de vêtements de course 100% québécois Idos42.2. L’organisation de la course à obstacles Pakatakan-Meshkanau sera aussi sur présente.

S’ensuivra, toujours en marge du marathon, un 5 à 7 le samedi, également au Musée, où bouchées vous seront servis lors d’une conférence du grand manitou et gourou du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises, Roger Vachon, sur le thème «La belle vie!», la «marque de commerce» de l’homme de 50 ans.