Ville de Sept-Îles : contrat à long terme pour les employés cols bleus

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Ville de Sept-Îles : contrat à long terme pour les employés cols bleus

La Ville de Sept-Îles et ses cols bleus se sont entendus pour un nouveau contrat de travail d’une durée de huit ans. La nouvelle entente prévoit une augmentation salariale annuelle moyenne de 2,38% ainsi que des ajustements à la hausse pour le calcul des banques de vacances.

C’est la première fois que la municipalité signe une aussi longue convention collective avec ses cols bleus représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), section locale 2589.

Cette entente est qualifiée de « gagnant-gagnant » par le maire de Sept-Îles. La durée de la convention (du 1er octobre 2018 au 30 septembre 2026) assure la stabilité nécessaire pour mieux préparer l’avenir de Sept-Îles.

« Les employés sont des partenaires dans toutes les actions visant à faire de notre milieu de vie un endroit accueillant, dynamique et sécuritaire, et ce, particulièrement dans un contexte où l’attraction et la rétention de travailleurs et leurs familles mobiliseront une partie importante de nos énergies », souligne Réjean Porlier, qui remercie ceux et celles qui ont travaillé à l’élaboration de ce contrat de travail.

Contrepartie

Si les syndiqués en sortent gagnants au niveau du salaire, en contrepartie, ils ont accepté une diminution graduelle de la rémunération des congés de maladie longue durée, pour atteindre 85 % en 2025.

La nouvelle convention comprend également l’implantation d’une liste de rappel pour l’embauche de salariés non réguliers et l’intégration à la convention de la lettre d’entente du quart de soir pour les opérations de déneigement, laquelle devait auparavant être signée chaque année.

Le renouvellement de la convention collective entre la Ville de Sept-Îles et ses cols bleus, qui était échue depuis le 30 septembre 2018, aura nécessité onze rencontres de négociations et deux de médiation. L’entente a été acceptée à 87,5 % en septembre dernier.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de