« Un virus sournois qui se transmet dès le moindre relâchement »

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
« Un virus sournois qui se transmet dès le moindre relâchement »
Le pdg par intérim du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord, Claude Lévesque, promet qu'une solution sera bientôt dévoilée pour la transmission de façon presque systématique des résultats négatifs aux tests de dépistage.

La direction de la santé publique de la Côte-Nord a confirmé, vendredi, le premier décès d’un résident de la région des suites d’une infection à la COVID-19, mais a refusé d’en dire plus par souci de confidentialité.

Comme les médias l’ont rapporté, le premier Nord-Côtier emporté par la maladie est l’ancien chef de Matimekush Lac-John, Thaddée André. L’homme de 74 ans est décédé mercredi.

L’ajout de quatre nouveaux cas positifs sur la Côte-Nord aujourd’hui, dont trois dans la MRC de Caniapiscau et un dans celle de Sept-Rivières, apporte la preuve que la tendance à la hausse du nombre de personnes infectées se poursuit chez nous aussi, a souligné le Dr Richard Fachehoun, médecin-conseil en santé publique, en point de presse.

« C’est un virus sournois qui se transmet dès le moindre relâchement. (…) Nos choix nous protègent ainsi que nos proches et peuvent sauver des vies », a martelé une fois de plus le Dr Fachehoun dans l’espoir que son message sur le respect des mesures sanitaires soit entendu.

La distanciation physique de deux mètres, le lavage fréquent des mains et le port du couvre-visage sont importants, mais il ne faut surtout pas oublier la consigne d’un maximum de 10 personnes dans les rassemblements privés, a prévenu le médecin. « Ne baissons pas la garde pour maintenir la Côte-Nord au palier vert, mais surtout éviter un retour en arrière avec des mesures de confinement. »

Résultats des tests

Tous les efforts sont faits actuellement pour trouver une solution aux délais de transmission des résultats négatifs pour les personnes qui subissent un test de dépistage. On sait qu’il faut parfois quelques jours avant d’obtenir cette confirmation.

Le président-directeur général par intérim du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord, Claude Lévesque, a souligné qu’une annonce en ce sens sera faite dans les prochains jours. « Tous les résultats négatifs, on s’entend, vont être transférés de façon presque systématique. »

Dans un autre ordre d’idées, M. Lévesque s’est dit d’avis que la région n’échappera pas aux visites surprises de la Sûreté du Québec dans les bars et autres lieux de rassemblement au cours du week-end, même si elle demeure au vert dans les paliers d’alertes.

Rappelons que la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, a averti les Québécois de ces visites pas plus tard que vendredi matin.

À ce jour, 144 personnes ont reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 sur la Côte-Nord et, parmi elles, 131 sont rétablies.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires