Un point au classement dans une fin de voyage difficile

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Un point au classement dans une fin de voyage difficile
Le vétéran de 20 ans Gabriel Proulx a de nouveau été un meneur des siens malgré la défaite de 4-3 en tirs de barrage. Photo courtoisie

Le Drakkar a récolté un point au classement dans une fin de voyage difficile, samedi soir, quand il a baissé pavillon 4-3, en fusillade, face aux Tigres de Victoriaville.

Victimes d’un sixième revers consécutif, les joueurs locaux ont prolongé leur modeste séquence avec une faible récolte de deux points sur une possibilité de six en trois parties à l’étranger.

Les deux équipes se sont partagé les beaux élans durant 65 minutes avant de s’en remettre à la période de fusillade, qui a nécessité cinq tireurs de chaque côté.

Les locaux sont finalement parvenus à se faufiler grâce au but gagnant de Nicolas Daigle alors que le vétéran Brandon Frattaroli, auteur du but égalisateur en fin de troisième période, a été incapable de prolonger le débat.

Lent début de match

Tout comme la veille face aux Remparts de Québec (revers de 7-4), les membres de l’équipage ont connu un lent début de match face à leurs adversaires des Bois-Francs.

Les locaux n’ont pas mis de temps à en profiter quand le Russe Mikhail Abramov a servi une feinte vaillante au défenseur Keenan MacIsaac pour ensuite surprendre le gardien Daniel Moody et donner l’avance aux siens 1-0.

Le Drakkar a riposté avant la fin de l’engagement initial par l’entremise de son capitaine Nathan Légaré auteur de son 25e filet de la campagne lors d’un avantage numérique.

Troisième période

Aucun but n’a été marqué au deuxième tiers avant de voir les Tigres sonner la charge en troisième avec deux buts sans riposte, dont un lors d’un jeu de puissance pour prendre les devants 3-1.

Les protégés de Jon Goyens n’ont toutefois pas baissé les bras pour autant avec les buts des vétérans Gabriel Proulx et Brandon Frattaroli, qui a fait durer plus longtemps la soirée de travail.

« Encore une fois, les punitions ont fait mal et il va falloir remédier à cette situation. Il y a toutefois des joueurs qui ont su élever leur jeu d’un cran dans ces moments difficiles, mais nous allons avoir besoin de la contribution de tout notre monde », a reconnu l’entraîneur-chef du navire.

De nouveau privée de son gardien de but numéro un Lucas Fitzpatrick, la troupe baie-comoise a dû composer avec les éléments en place. « Le classement général est tellement serré et la marge de manœuvre est très mince. Nous allons donner la chance, mais nous allons y aller avec les joueurs qui répondent à l’appel », a ajouté le patron derrière le banc.

En vitesse

Edouard Ouellet et Brooklyn Kalmikov ont réussi les autres buts des vainqueurs en temps régulier…Après un début d’année 2020 très positif, le Drakkar traverse une séquence plus laborieuse et tentera de rebondir à domicile, vendredi prochain, alors qu’il accueillera la visite du Phoenix de Sherbrooke.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de