Un budget «prudent» à Havre-Saint-Pierre

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Un budget «prudent» à Havre-Saint-Pierre

La municipalité de Havre-Saint-Pierre a adopté un budget équilibré 8 551 805$ en baisse de 6,4% par rapport à l’an dernier. Le maire Berchmans Boudreau explique que le conseil de ville a fait un exercice financier «prudent», ce qui n’est pas étranger au contexte économique.

Le taux de la taxe foncière ne bouge pas pour les résidences (0,83$ du 100$ d’évaluation), mais baisse pour les commerces (2,54$ à 2,47$ du 100$ d’évaluation). Le taux de la taxe foncière reste également inchangé dans le secteur industriel (2,54$ du 100$ d’évaluation).

Les revenus de taxes foncières augmentent cependant d’environ 400 000$ cette année, en grande partie en raison du nouveau rôle d’évaluation municipal, alors que la valeur des résidences a augmenté en moyenne de 3% en comparaison du précédent rôle. La municipalité voit toutefois ses revenus de paiement tenant lieu de taxes diminuer de près de 300 000$.

«Les revenus sont à la baisse au niveau gouvernemental et on va moins chercher dans notre surplus accumulé», a mentionné le maire Boudreau pour expliquer la diminution de près de 600 000$ du budget. «Nous avons fait un exercice plus rigoureux cette année, plus prudent», a affirmé M. Boudreau. «C’est sûr que la conjoncture économique a un impact sur le budget», a-t-il ajouté en référence à l’arrêt de production prolongé chez Rio Tinto Fer et Titane.

Havre-Saint-Pierre prévoit diminuer les sommes consacrées à l’administration générale et à l’urbanisme. En revanche, la municipalité prévoit des revenus moindres en loisirs et cultures. Les taxes d’eau et de vidanges demeurent inchangées.

 

 

 

Partager cet article