Tout est en place pour le retour à l’école

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Tout est en place pour le retour à l’école
L'école Camille-Marcoux de Sept-Îles accueillera 102 de ses 202 élèves pour la réouverture le 11 mai.

Il ne reste que le week-end avant la réouverture des écoles primaires lundi matin. À la Commission scolaire du Fer, pour l’ensemble de ses établissements de Sept-Îles, Port-Cartier et Fermont, ce sont près de 55 % des jeunes qui retourneront en classe.

Depuis l’annonce du gouvernement du 27 avril, ce fut toute une réorganisation dans les écoles, avec les règles de la CNESSST à respecter et les directives de la Santé publique mises en place.

À l’école Camille-Marcoux de Sept-Îles, ils seront une douzaine de jeunes par classe pour le retour de 102 jeunes sur les 202 inscrits pour l’année scolaire 2019-2020.

Lignes au plancher pour les espaces entre les bureaux, mais aussi pour la délimitation de la zone de l’enseignant, et points jaunes sur les murs extérieurs pour l’espacement entre les élèves au retour des récréations, tout y est pour rappeler la distanciation physique, le 2 m. Quant aux mesures sanitaires, outre le lavage des mains, les salles de bains seront nettoyées deux fois par jour, une de plus que les directives de la CNESST.

L’établissement du secteur de l’Anse à Sept-Îles n’aura pas trop de casse-tête pour l’entrée et la sortie des élèves. Elle compte neuf portes différentes pour ses douze classes. Les enseignants et le personnel seront d’ailleurs à l’extérieur le premier matin pour accueillir les jeunes. La direction demande cependant aux parents de laisser l’enfant qu’au maximum dix minutes avant le son de la cloche, pour ceux qui ne fréquentent pas le service de garde.

Le directeur de l’école souligne que le personnel est prêt pour cette journée du 11 mai. « On a parlé toute la semaine du retour. Au fur et à mesure que ça avançait, les enseignants étaient plus à l’aise », a mentionné Daniel Giasson, qui pourra compter sur du renfort à la direction de son autre école, Monseigneur-Blanche, où ils seront 68 sur 92 à retourner en classe.La situation sera plus rassurante pour les enseignants et les élèves avec le temps.

Une lettre a été acheminée à tous les parents concernant le retour en classe et les mesures prises. Parmi les points mentionnés, il est indiqué que les déplacements seront réduits au minimum dans l’école et que les enfants qui iront au service de garde dîneront dans leur classe. Dehors, ils auront des endroits précis où ils pourront aller en respect des normes de distanciation. Certains membres du personnel enseignant ont aussi communiquer directement avec les parents et les élèves.

CS du Fer

À la Commission scolaire du Fer, le directeur Richard Poirier salue tout le travail des équipes-écoles pour le branle-bas de combat pour le retour en classe, le tout dans le respect des normes sanitaires et de distanciation physique. «Tout le monde est fébrile. Ils ont hâte de voir les jeunes », a-t-il souligné.

La réponse des parents pour la réouverture des écoles fait en sorte que les jeunes pourront continuer dans leur propre école. Il n’y a eu que quelques transferts de classes.

Il pourrait y avoir des changements si des parents décidaient dans les semaines à venir d’envoyer leur jeune. M. Poirier demande cependant d’informer l’école au moins une semaine à l’avance.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de