Le Port de Sept-Îles verse 60 000 $ à Recyk & Frip

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
Le Port de Sept-Îles verse 60 000 $ à Recyk & Frip
Le président du conseil d’administration du Port de Sept-Îles, Carol Soucy, le président du conseil d’administration de Recyk & Frip, Jean Caron, la directrice des affaires corporatives du Port de Sept-Îles, Patsy Keays, la directrice générale de Recyk & Frip, Maryse Gagnon, et le président-directeur général du Port de Sept-Îles, Pierre D. Gagnon.

Le Port de Sept-Îles a dévoilé ce matin (17 février) qu’il accordait une contribution financière de 60 000$, répartie sur deux années financières, à l’organisme Recyk&Frip. Ce partenariat viendra faciliter la réalisation de travaux d’aménagement et d’entretien de son  bâtiment qui contribueront à rendre le travail du personnel et des bénévoles plus sécuritaire et agréable.  

Dans un premier temps, le président-directeur général du Port de Sept-Îles, Pierre D-Gagnon, a tenu à lever son chapeau à toute l’équipe et les bénévoles de Recyk & Frip pour le travail effectué. « Nous sommes très fiers de ce partenariat. Il s’inscrit parfaitement dans notre politique de dons et contributions qui contribuent au mieux-être des familles de la communauté. Je lui souhaite une très bonne continuité », lance-t-il.

Une contribution financière que le président du conseil d’administration de ce centre de dépannage et friperie, Jean Caron, accueille avec enthousiasme. Pour reconnaître cette contribution financière du Port de Sept-Îles, Recyk & Frip nommera la salle de pause des employés et des bénévoles en son nom.

Dans son discours, M. Caron en a également profité pour souligner le travail remarquable effectué par les membres du personnel et les bénévoles. « La contribution des bénévoles a doublé. Il sera plus élevé dans notre exercice financier 2019-2020. Ce volume d’heures représente aujourd’hui 6,3 salariés à temps plein », avance-t-il. « On en estime sa valeur à 180 000 $. Ils sont pour nous une denrée précieuse. »

Des travaux nécessaires

Ce partenariat viendra justement rendre leur contexte de travail beaucoup plus sécuritaire et agréable. Il permettra la réalisation de travaux de réaménagement dans son centre de tri, de travaux pour l’installation de l’air climatisé, de travaux électriques et viendra régler certains problèmes rencontrés avec sa chute à vêtements.

En 2018-2019, les totaux de vente chez Recyk & Frip se sont élevés à 260 000 $. Ces résultats viennent démontrer la rentabilité de cet organisme communautaire qui offre aussi un soutien aux gens lors de situations d’urgence de différentes natures. Sa directrice générale, Maryse Gagnon, indique que le montant sera plus élevé pour l’exercice financier 2019-2020.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de