Mélanie, une employée comme les autres

Photo de Karine Lachance
Par Karine Lachance
Mélanie, une employée comme les autres
La directrice de l’Envol – Maison de la Famille de Sept-Îles, Bernice Villeneuve, en compagnie de Mélanie, une employée remplie de bonté pour qui la déficience intellectuelle n’est pas un frein.

La Semaine québécoise de la déficience intellectuelle a lieu du 17 au 23 mars. L’objectif est de créer des rapprochements entre la population et les personnes vivant avec une déficience intellectuelle, dans l’espoir de créer une société plus intrusive. Voici le portrait de Mélanie, une femme remplie de bonté qui travaille au même endroit depuis 2004.

Mélanie est une femme de 58 ans. Elle travaille depuis 15 ans pour l’organisme l’Envol – Maison de la Famille. Elle fait le ménage et aide les éducatrices de la garderie dans plusieurs tâches du quotidien. Pour Mme Bernice Villeneuve, directrice de l’organisme, Mélanie est une employée comme les autres et elle apporte beaucoup de positif à l’équipe de travail.

«Comme dirait Mme Villeneuve, je fais partie des meubles», partage Mélanie en ricanant.

Accepter nos différences

Mélanie est une femme comme toutes les autres, avec ses forces et ses faiblesses. Elle a une mémoire visuelle incroyable, elle est généreuse, n’a aucune malice et est une très bonne employée.

«Il y a des choses qu’on sait que Mélanie ne serait pas nécessairement capable de faire, mais ce n’est pas grave parce que ce qu’elle fait, elle le fait bien. C’est à nous d’avoir des attentes réalistes et d’accepter qu’il peut y avoir une certaine différence», explique Mme Villeneuve.

Mélanie considère qu’elle est comme tout le monde. Elle est capable de se débrouiller, de s’exprimer clairement, de compter son argent et d’avoir un emploi. Elle a plus de difficulté à écrire, mais ce n’est pas quelque chose qui la dérange.

Au Québec, plus de 82 000 personnes vivent avec une déficience intellectuelle. Cette semaine, sous le thème «Apprendre à se connaître», existe pour rappeler l’importance de leur faire une place de choix dans la société et de s’ouvrir aux différences.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de