Louis-Jean Cormier : une dose d’amour qui se prend plutôt bien

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Louis-Jean Cormier : une dose d’amour qui se prend plutôt bien
Louis-Jean Cormier se réjouit de ses nominations pour le 42e Gala de l’ADISQ. D’ici l’événement, il continue de consacrer son temps à l’enregistrement de son prochain album. Photo Maude Chauvin

Neuf nominations, à juste titre, pour Louis-Jean Cormier, le fruit de son album Quand la nuit tombe, en vue du 42e Gala de l’ADISQ. Dix en considérant qu’il est lié au collectif d’artistes pour Karkawatson. Le Septilien se réjouit de cette dose de reconnaissance et d’amour.

«Je ne peux pas faire autrement que me réjouir, surtout en temps de pandémie», lance-t-il d’emblée en entrevue, pour répondre à la question «comment tu vis toutes ses nominations?». En temps de COVID, oui, mais aussi à l’ère de ce qu’est la musique en 2020.

L’auteur-compositeur-interprète prend cependant ces nominations avec «un grain de sel», ne faisant pas de la musique pour s’attirer les honneurs.

Ces reconnaissances lui font tout de même du bien, lui qui se questionnait à savoir s’il était encore dans le coup. La réponse est venue du public. «J’ai eu beaucoup de messages d’amour pour l’album Quand la nuit tombe. Les gens ont accroché. J’étais comblé. Je ne suis pas un has been!»

Louis-Jean ne veut également pas s’enflammer avec ça, se rappelant que cinq ans plus tôt il avait six nominations dans le cadre du Gala de l’ADISQ 2015 avec son album Les grandes artères. Un certain Jean Leloup s’était envolé avec une pluie de Félix, le fruit de À Paradis City.

«Les grandes artères, ça fera cinq ans. J’étais dans une autre vie à ce moment, en tournée. Je n’avais pas pris de pause. J’étais reparti bredouille du Gala, mais vraiment pas déçu». Depuis ces cinq ans, l’artiste septilien a pris le temps de décrocher, de s’accorder une année sabbatique et aussi de voyager.

En plus de prendre ces nominations au Gala de l’ADISQ avec une certaine légèreté, Louis-Jean Cormier a souligné qu’il était déconnecté lors de l’annonce des nominations au début du mois. «J’étais déjà rendu ailleurs, à préparer autre chose». Et ce «autre chose», c’est son prochain album (voir texte En studio pour un quatrième album dans notre édition papier de ce mercredi 14 octobre).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires