Les payes de vacances de la construction diminuent sur la Côte-Nord

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Les payes de vacances de la construction diminuent sur la Côte-Nord
Le gouvernement et les associations patronales et syndicales devront revoir les clauses encadrant la mobilité de la main-d'œuvre avant le 30 avril 2021. (Photo : courtoisie )

La Commission de la construction du Québec(CCQ) a versé un montant de 8 143 092 $ aux travailleurs de l’industrie sur la Côte-Nord pour leurs vacances estivales. C’est un recul de près de 800 000 (9 %) par rapport à 2018.

La Côte-Nord est l’une des deux seules régions au Québec, avec le Bas-Saint-Laurent-Gaspésie, à distribuer cette année moins d’argent pour ces vacances  qui, officiellement, commencent le dimanche 21 juillet pour se terminer le samedi 3 août.

Cette situation s’explique par la diminution des heures travaillées au cours de la dernière année dans la région. Le nombre de chèques émis est d’ailleurs passé de 2 750 à 2 540.

Pendant ce temps-là au Québec, la valeur des versements pour les vacances estivales dans l’industrie de la construction a augmenté de plus de 6 % en un an.

Même si c’est la CCQ qui émet les chèques de vacances, les fonds proviennent des indemnités pour les jours fériés chômés et les vacances qui lui sont versées mensuellement par les employeurs. Les montants représentent 13 % du salaire gagné par les travailleurs durant chaque semaine de travail.

Rappelons enfin que les vacances sont obligatoires dans l’industrie de la construction. Les principales exclusions au congé estival touchent des gens œuvrant à des travaux de génie civil et de voirie. Il n’en reste pas moins que 80 % de la main-d’œuvre sont en congé.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de