L’École de danse Christine Bourque s’illustre à Hit The Floor

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
L’École de danse Christine Bourque s’illustre à Hit The Floor
La Troupe «Double AC» a terminé en deuxième position dans la catégorie compétitive hip-hop trio.

Pas moins de 24 jeunes de 6 à 17 ans de l’École de danse Christine Bourque ont pris part à la compétition Hit The Floor qui a eu lieu à Lévis du 18 au 22 mai. Une participation qui n’est pas passée inaperçue puisque trois de ses troupes ont réussi à se tailler une place sur le podium de différentes catégories.

Composée d’Ariane Méthot, de Christina Soucy et d’Anna Boily, la troupe «Double AC» a décroché la deuxième place dans la catégorie compétitive hip-hop trio. Les honneurs ne s’arrêtent pas là puisque «Lil Crew», formée de 16 jeunes, a remporté la troisième place dans la catégorie précompétitive hip-hop production. À cela s’ajoute aussi «Atomik 8’S» qui monte sur la même marche du podium dans la catégorie novice.

Propriétaire de l’école de danse qui porte son nom, Christine Bourque n’hésite pas à souligner le haut calibre des participants qui ont pris part à cette septième édition de la compétition. «Le talent au Québec est remarquable. Les performances sont de haut niveau année après année. Ça fait en sorte qu’elle arrive aujourd’hui  à susciter de l’intérêt dans d’autre pays», indique-t-elle.

Une popularité incontestable

Au cours de la dernière année, plus de 125 jeunes se sont inscrits à des cours de hip-hop offerts par les divers enseignants cette école. Un élément qui démontre le très grand intérêt suscité par ce type de danse à Sept-Îles. «Le hip-hop est plus que jamais d’actualité. C’est un nouveau style de danse qui est apprécié, enchaîne-t-elle. C’est à la fois dynamique et acrobatique. Ça attire les gens en très grand nombre.»

Le calibre des danseurs de l’école de danse s’explique principalement par leur bagage de connaissances. «Plusieurs jeunes évoluent avec nous depuis plusieurs années. Ils ont suivi des stages chaque année. Tout comme nous, ils sont à l’affût des tendances.  Je suis vraiment impressionnée par le talent  de ces jeunes. Ils sont de bels exemples de dépassement de soi. Pour moi, cela ne fait aucun doute.»

Pour une première fois, un camp d’été sera offert par l’École de danse Christine Bourque du 3 au 7 juillet. Les personnes désirant obtenir de plus amples informations à cet égard sont invitées à visiter sa page Facebook pour connaître les modalités d’inscription et les coûts associés cette session intensive de formation.

Partager cet article