Le Husky benjamin se pointe en retard, celui juvénile à l’heure!

Le Husky benjamin se pointe en retard, celui juvénile à l’heure!

Zachary Cyr (#83) a donné le ton au match du Husky juvénile. Il a terminé la rencontre avec deux touchés.

Crédit photo : Jean-Marie Chouinard

Le congé de l’Action de grâce, le Husky football de l’école Jean-du-Nord/Manikoutai de Sept-Îles l’a passé sur son terrain, lundi, recevant les Cyclones de l’école secondaire Charles-Gravel de Chicoutimi dans le benjamin et dans le juvénile. «Absents» en début de match dans la première catégorie, les locaux ont écopé avec une défaite de 24-18. Dans l’autre, les hôtes ont été sans merci pour leurs visiteurs, triomphant par la marque de 54-0.

Les jeunes Husky dans le benjamin sont sortis nerveusement, voire timides, face à leurs adversaires, et en ont payé le prix en début de partie. «Beaucoup d’erreurs de concentration, et manque d’engagement de la part des vétérans. On n’a pas commencé le match en même temps que Chicoutimi», a résumé le personnel d’entraîneurs, soulignant toutefois que la défensive avait élevé son jeu d’un cran dès le deuxième quart.

Donovan Morin s’est offert trois touchés dans le match benjamin, dont deux sur de très longues courses (60 et 65 verges). (Photo : Jean-Marie Chouinard)

Le résultat des 18 points au tableau pour la formation septilienne vient des trois touchés inscrits par Donovan Morin, dont deux sur des balades de 60 et 65 verges. Le titre de joueur offensif décerné par les coachs lui allait d’emblée. Mention plus qu’honorable à Édouard Marcoux avec ses six portées pour des gains totaux de 78 verges.

Défensivement, le nom de Joedan Collard ressort encore, auteur de neuf plaqués en solo et deux assistés. Mathis Malabar Desmeules est cependant le choix des entraîneurs avec ses dix plaqués (six solos et quatre assistés).

À sens unique

Face à une équipe des Cyclones amputée de quelques éléments-clés, en voyage étudiant en Europe, le Husky s’est gâté et s’est présenté. Guidé notamment par six passes de touché de son quart Charles Landry, la troupe de l’entraîneur-chef Danny Leclerc a été pratiquement sans faille.

«Au niveau de l’exécution et des responsabilités, rien à dire. Les gars étaient prêts à aller à la guerre et il y a eu une implication flagrante chez nos joueurs», s’est réjoui le personnel d’entraîneurs. «Les juvéniles se sont présentés pour jouer au foot. Ils ont mis leurs bottes et leurs gants de travail.»

Les passes payantes du pivot de l’offensive ont abouti dans les mains de Simon Corbeil deux fois et à une reprise pour Justin Landry, Anthony Chapados, Patrick Pouliot et Dylan Ward. Zachary Cyr a inscrit deux touchés par la course, dont un sur une distance de 69 verges. Cyr, qui a donné le ton à la rencontre, a été nommé joueur offensif.

Sur l’unité défensive, Philippe Tremblay (cinq plaqués solos et trois assistés) et Olivier Gauthier (quatre plaqués solos et deux assistés) sont ceux qui se sont démarqués sur le plan des statistiques. C’est toutefois Elric Roy qui a retenu l’attention du personnel.

Les deux formations du Husky prendront la direction du Saguenay-Lac-Saint-Jean vendredi pour se mesurer aux Centurions de la polyvalente des Quatre-Vents de Saint-Félicien, dans les deux catégories, samedi.