Le Drakkar baisse pavillon à Drummondville

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar baisse pavillon à Drummondville
Le Drakkar et le gardien Lucas Fitzpatrick ont mal entrepris leur voyage dans le Centre-du-Québec, vendredi soir, quand ils se sont inclinés 7-4 devant les Voltigeurs de Drummondville. Photo Mario Dechamplain

Le Drakkar a entrepris son périple sur une note perdante, vendredi soir, quand il a baissé pavillon 7-4 devant les Voltigeurs de Drummondville.

Impliqués dans le premier match d’une série de trois à l’étranger, les membres de l’équipage ont connu un bon départ devant les 1 986 amateurs présents dans les gradins du centre Marcel Dionne, mais leur indiscipline leur a de nouveau coûté cher à partir de la deuxième période.

Les visiteurs n’ont pas mis de temps à ouvrir la marque quand le vétéran de 20 ans Gabriel Proulx a touché la cible sur le premier tir de son équipe et ce, après seulement 21 secondes d’écoulées à la rencontre.

Les Voltigeurs ont vite répliqué, mais le Drakkar, qui a dominé 17-10 au chapitre des tirs au but durant l’engagement initial, a repris l’avance 2-1 grâce au 15e filet de la saison de Charles-Antoine Giguère.

Punitions consécutives

Avec une égalité à deux partout après 20 minutes de jeu, les hommes de Jon Goyens ont très mal entrepris le deuxième tiers en écopant de deux punitions consécutives, qui ont permis aux locaux de prendre les devants et le rythme pour le reste de la rencontre.

Le défenseur Jacob Dion a réussi son premier but du match, en avantage numérique, pour donner les devants aux siens. Le numéro 47 est revenu à la charge, de la même façon, au cours de la troisième période.

En avance 4-3 après 40 minutes, les protégés de l’entraîneur-chef Steve Hartley ont augmenté leur avance dans le dernier droit de la rencontre et ont, du même coup, mis un terme à une séquence de quatre revers d’affilée.

« Les joueurs ont bien débuté la partie avec du jeu plus physique et beaucoup d’échec-avant. Les punitions ont modifié le scénario, mais nous n’avons pas eu ce soir l’arrêt clé qui nous aurait permis de rester dans le coup », a reconnu le pilote John Goyens.

Sans jeter le blâme sur son gardien Lucas Fitzpatrick, l’entraîneur-chef a avoué que son homme masqué a connu une soirée plus difficile. « Le match était toujours serré après deux périodes, mais ils n’ont pas mis de temps à creuser l’écart en troisième et il faut maintenant se concentrer sur le prochain match. »

Brandon Skubel, Nicolas Girouard, William Dufour, Édouard Charron et Fabbian Hochegger ont aussi trompé la vigilance du gardien de but Lucas Fitzpatrick qui a connu l’une de ses rares mauvaises sorties de la saison.

Le Letton Ravis Ansons, lors d’un jeu de puissance, et Jordan Brière, en toute fin de rencontre, ont réussi les autres buts des perdants face au cerbère Francesco Lapenna.

En vitesse

Quand il a marqué le premier but du Drakkar en début de rencontre, l’attaquant Gabriel Proulx a ainsi prolongé à dix sa série de matchs consécutifs avec au moins un point…Le Drakkar tentera de rebondir, samedi après-midi, alors qu’il rendra visite aux Cataractes de Shawinigan.

 

 

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de