Le chef Mike McKenzie se défend d’allégations à son endroit

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Le chef Mike McKenzie se défend d’allégations à son endroit
Le chef de la communauté de Uashat mak Mani-Utenam, Mike Mckenzie, se dit confiant de pouvoir arriver à quelque chose de bénéfique pour la communauté de Uashat mak Mani-Utenam.

Le chef récemment réélu de Uashat mak Mani-Utenam, Mike McKenzie, a nié les allégations à son sujet, qui font réagir au sein de la communauté innue depuis le mois de mars.

Le chef a tenu à réagir auprès des médias avant l’assermentation du nouveau conseil de bande de Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam (ITUM), hier à Mani-Utenam. Depuis les derniers jours, des membres de la communauté ont manifesté pour que l’assermentation soit reportée, le temps que les rumeurs courant dans la population soient éclaircies.

Une plainte aurait été portée contre lui auprès des policiers, mais ce dernier affirme n’être impliqué dans aucune procédure judiciaire. «Je n’ai aucune accusation qui est portée contre moi, que ce soit judiciaire. Actuellement, ce sont des allégations qui sont fausses», a affirmé le chef. Ce dernier déclare n’avoir jamais été rencontré par les autorités concernées et qu’aucune procédure judiciaire n’est portée contre lui. Il ajoute qu’il ne peut savoir si une enquête le concernant est en cours.

«Moi, je suis un chef, un père de famille. Je gère une communauté. C’est important de faire un travail qui est quand même très ingrat, parfois», mentionne M. McKenzie qui considère ces allégations comme étant de la «diffamation» et de «l’atteinte à la réputation au niveau du Code civil». «Personnellement, je n’ai aucun reproche à me faire», a ajouté le chef.

Questionné à savoir s’il pourrait entamer des procédures judiciaires pour atteinte à la réputation, le chef a affirmé vouloir «tout prendre les moyens». «J’ai bâti ma crédibilité, ma réputation auprès de la communauté… Je me demande pourquoi, à cette campagne-là, des allégations sortent. Depuis quand même les dix années que je travaille pour mon peuple (…) j’ai hâte de voir le soleil se lever et que le nouveau conseil travaille ensemble».

Le chef affirme que l’ambiance est bonne au sein du nouveau conseil, même s’il reconnaît que «la campagne a été difficile».

 

Partager cet article