Le Cégep se prononce sur la grève pour la planète

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Le Cégep se prononce sur la grève pour la planète
Une étudiante du Cégep de Sept-Îles glisse son bulletin de vote dans l'urne. (Photo : Le Nord-Côtier)

Les étudiants du Cégep de Sept-Îles se prononcent par référendum mercredi pour déterminer s’ils participeront à la grève sur la planète du vendredi 15 mars.

Le scrutin a lieu de 8h à 17h30 dans le hall du Cégep de Sept-Îles. Sur l’heure du dîner, déjà près d’un tiers des quelque 620 étudiants avaient exercé leur droit de vote.

«Le monde est intéressé, ils viennent poser des questions. Ils sont quand même bien conscientisés », constate James Boudreau, président de l’Association générale étudiante du Cégep de Sept-Îles (AGECSI).

Si le «Oui» l’emporte, les étudiants joindront la journée de grève mondiale à saveur environnementale vendredi.

Le cas échéant, l’administration du Cégep a accepté de suspendre les cours pour permettre aux étudiants de manifester.

Les manifestations auraient lieu près de Cégep, pendant les heures de cours habituelles.

«Ce n’est pas juste un congé pour tout le monde. Je veux bien croire que rester dans son lit, c’est faire moins de pollution, mais pas à ce point-là», encourage le président de l’AGECSI.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de